Capricci

  • Ce coffret contient 2 films :

    - Solo :
    Solo mythique, magnétique et légendaire, Blue Lady a fait le tour du monde. La caméra d'André S. Labarthe a immortalisé les ultimes moments des répétitions avant la première en 1983 au Théâtre de la Fenice de Venise. Carolyn Carlson improvise sur la musique de René Aubry, commente son travail et cherche les pas d'une de ses plus grandes créations.

    - Blue Lady Revisited :
    En 2008, vingt-cinq ans après sa création à Venise, Carolyn Carlson revisite ce même solo, qu'elle transmet au danseur finlandais Tero Saarinen, à nouveau sous l'oeil d'André S. Labarthe. De ce mouvement de transfert vers un corps autre, jeune et masculin, le réalisateur épie toutes les traces, tout ce qui fait d'un danseur l'instrument d'une idée en même temps qu'un monde à part.

  • Andy Guérif adapte La Maestà de Duccio di Buoninsegna en tableau vivant : la passion du Christ en 26 panneaux successifs, de l'entrée à Jérusalem au chemin d'Emmaüs. Chaque vignette, reconstruite à l'identique, s'emplit de figurants et de personnages historiques, de dialogues connus ou plus triviaux et décalés, jusqu'à ce que le récit rejoigne le tableau original et se suspende. Maestà est une plongée dans l'Histoire, dans la dramaturgie, une prouesse formelle et une expérience inédite de spectateur.

  • La Danse au travail

    André S. Labarthe

    • Capricci
    • 4 Décembre 2012

    En 1964, André S. Labarthe fondait avec Janine Bazin ce qui allait devenir une des plus célèbres et importantes émissions de télévision sur le cinéma : cinéastes de notre temps. Sans relâche depuis cette date, André S. Labarthe filme et fait filmer les cinéastes par leurs pairs. On compte en 2012 près d'une centaine de films réalisés. Mais sa manière si singulière de pratiquer la critique, si cohérente avec la fabrication des films, ne s'est pas arrêtée au cinéma. En 1987, il initie une série de films dédiés à de grandes figures de la danse. Sur les mêmes principes que Cinéastes de notre temps, il dresse le portrait de cinq personnalités singulières et incontournables. Les suivant pendant les répétitions, intervenant peu, Labarthe les laisse idéalement exprimer, au contact de leurs collaborateurs, leur art et leur travail. Ce DVD contient 5 films : Sylvie Guillem au travail, William Forsythe au travail, Patrick Dupond au travail, Ushio Amagatsu, éléments de doctrine, John Neumeier au travail.

  • Un portrait de HPG, acteur, réalisateur et producteur de films pornographiques, entièrement conçu à partir des milliers d'heures de making-of enregistrées lors de ses tournages. Plus qu'une simple archive sur les coulisses du X, ce film documentaire questionne la pornographie, sa pratique et sa consommation.

  • André S. Labarthe a filmé Roy Lichtenstein dans deux ateliers successifs, à seize ans d'intervalle : en 1972 à Long Island puis en 1988 à New York. Les dessins préparatoires aux sculptures et les supports métalliques où sont placées les toiles en cours de fabrication sont analysés par l'artiste au cours d'un long entretien avec la critique américaine Annette Michelson. Il évoque ses influences et sa méthode de travail se réfèrant à la BD, à la peinture cubiste et aux chefs-d'oeuvres du Musée Imaginaire. Le documentaire a été diffusé par Arte en 1996.

empty