• Les éditions Capricciont le plaisir d'annoncer la parution deEN LIBRAIRIE LE 24 OCTOBRE16€ / 144 pages / Format : 150 x 210 mmISBN 979-10-239-0343-0 / Diffusion Harmonia MundiContact: presse@capricci.fr / 01 83 62 43 81 / www.capricci.frEn juillet 1999, au coeur d'un été qui suinte l'attente et le mystère, sort enfin aux États-Unis le treizième et dernier long métrage de Stanley Kubrick, Eyes Wide Shut : un projet en gestation depuis la fin des années 60, le cinéaste le plus secret de l'histoire, deux stars au sommet de leur gloire, un tournage autour duquel cir-culent mille rumeurs... Et puis cette conclusion en forme de dynamite : Stanley Kubrick s'éteint en mars 1999, avant la fin du montage. Depuis, le film n'a cessé d'être commenté, disséqué, conspué ou adoré, sans que l'on parvienne à percer ses mystères de fabrication.Au travers d'une soixantaine d'entretiens avec les plus proches collaborateurs de Kubrick (acteurs, techni-ciens ou producteurs), cet ouvrage propose un éclairage inédit sur la réalisation d'un des chefs-d'oeuvre du cinéma contemporain.

  • Paul Verhoeven a réalisé 16 films dans trois pays - les Pays-Bas, dont il est originaire, les États-Unis et la France - avec toujours en ligne de mire, l'idée de bousculer les codes nationaux en vigueur. De Basic Instinct à Starship Troopers, il s'agit toujours pour lui de conserver une liberté de ton et une dimension subversive hors du commun. Avec Elle, son dernier film tourné à Paris, il dynamite ainsi le cinéma hexagonal de l'intérieur, questionne ses motifs récurrents et donne une nouvelle leçon de mise en scène.
    Naviguant entre les genres avec une facilité déconcertante, entre science-fiction, fresque historique, thriller ou satire burlesque, Verhoeven creuse pêle-mêle les thèmes de l'individu face au pouvoir, la place de la femme au sein de nos sociétés contemporaines, le devenir du corps humain ou encore la puissance manipulatrice de l'image. Cet essai explore cette oeuvre d'une richesse inouïe, qui, depuis près de cinquante ans, n'a cessé de susciter controverses et malentendus.

  • Michael Mann est incontournable à Hollywood. Il est non seulement l'auteur de succès planétaires (Heat, Le Dernier des Mohicans), mais ses partis-pris formels et thématiques, d'une singularité extrême, tranchent avec l'uniformité des productions actuelles.
    Son cinéma est total, simple d'accès et incroyablement plaisant, mais il est toujours traversé d'un sous-texte existentialiste ; le personnage « mannien », héros tragique éperdu de liberté, reste aliéné quoi qu'il fasse par une société avec laquelle il n'est pas en phase.
    Films d'époque, thrillers, histoires d'amour impossible, les ressorts classiques qu'il utilise lui permettent d'atteindre le grand public, tout en développant de nouvelles voies d'expression pour composer un tableau de l'homme dans le monde.

  • Petites et grandes histoires de la série la plus culte des années 90.
    Comment est née la série la plus culte des années 1990 ? Que sont devenus les lieux mythiques du tournage ? De quel sordide fait divers s'inspire le meurtre de Laura Palmer ? À quoi ressemble la méthode David Lynch ?
    Pour répondre à ces questions, il fallait bien plusieurs voyages. Dans les environs de Seattle, où débuta le tournage de la série, à la rencontre des fans et des habitants ; quelques milliers de kilomètres plus au sud, à Los Angeles, où les principaux concepteurs du show racontent l'aventure de l'intérieur ; mais aussi dans la vraie ville de Twin Peaks, dont les mystères n'ont rien à envier à ceux de la série.
    Voyages à Twin Peaks tient à la fois du récit de tournage, du décryptage d'un phénomène culturel hors norme, et du reportage au coeur d'une Amérique fantasmée, au plus près de l'ambiance et des intrigues de la série.

empty