• Gadjo dilo + je suis ne d'une cigogne Nouv.

    Gadjo dilo :
    À la mort de son père, Stéphane part en Roumanie à la recherche d'une chanteuse inconnue dont il ne connait que le nom gravé sur une cassette que son père ne cessait d'écouter. Sa quête va le mener dans un village tsigane où il va découvrir une culture, une nouvelle famille et l'amour.


    Je suis né d'une cigogne :
    Chaque matin Otto et Louna se croisent dans le RER. Otto vit dans un HLM avec sa mère, il est chômeur. Louna est coiffeuse et vit chez une vieille dame harcelée par les huissiers. Un jour ils décident de tout plaquer et partent au hasard des routes.

  • Les Princes + Corre, Gitano Nouv.

    Les Princes :
    Nara vit avec sa femme Miralda qu?il a répudiée parce qu?elle a pris la pilule en cachette, Zorka, leur fille de neuf ans et la grand-mère portant le passé de la communauté avec la joie de vivre et la fierté sur ses vieilles épaules. Ils sont sédentarisés de force dans un HLM de transit au bord d?un terrain vague. Les princes, partout où ils vont, on les expulse. Ils relèvent la tête et, le regard fier, reprennent la route.

    Corre, Gitano :
    Un jeune gitan est accusé d'un crime qu'il n'a pas commis. Dans sa fuite, il va être pris en charge par des familles gitanes, une occasion pour le spectateur d'entrer dans le monde du flamenco... C'est le premier de Tony Gatlif à revendiquer la condition gitane.

  • Exils Nouv.

    Exils

    Tony Gatlif

    Un jour, Zano propose cette idée un peu folle à sa compagne Naïma : traverser la France et l'Espagne pour rejoindre Alger et connaître, enfin, la terre qu'ont dû fuir leurs parents d'autrefois. Presque par défi, avec la musique comme seul bagage, ces deux enfants de l'exil se lancent sur la route. Epris de liberté, ils se laissent un temps griser par la sensualité de l'Andalousie - avant de se décider à franchir la Méditerranée...

  • Liberté Nouv.

    Liberté

    Tony Gatlif

    Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Théodore, vétérinaire et maire d'un village et Mademoiselle Lundi, l'institutrice font la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Mais les contrôles d'identité imposés par le régime de Vichy se multiplient et les Tsiganes, peuple nomade, n'ont plus le droit de circuler librement. La pression de la police de Vichy et de la Gestapo s'intensifie et le danger menace à chaque instant...

  • Vengo Nouv.

    Vengo

    Tony Gatlif

    Caco, un Andalou, n'arrive pas à faire le deuil de sa fille. Il noie son chagrin dans des fêtes musicales, accompagné de son jeune neveu, Diego, dont le handicap physique n'empêche pas la passion pour la bringue, les femmes et le Flamenco. Nous sommes en Andalousie, dans le "Sud Sud", où l'honneur a ses racines. La famille de Caco a une dette de sang envers la famille des Caravaca. Quelqu'un devra payer...

  • Un coffret musical unique qui retrace 40 ans de cinéma.

  • Indignez-vous ! est un documentaire mobilisateur qui suit et explore le manifeste éponyme de Stéphane Hessel. Ni interview, ni discours, mais le témoignage d'un homme fort et engagé. Stéphane Hessel nous arme des forces de son livre et la mise en scène de Tony Gatlif prolonge le texte à travers sa vision.

  • Géronimo

    Tony Gatlif

    Sud de la France. Dans la chaleur du mois d'août, Geronimo, une jeune éducatrice veille à apaiser les tensions entre les jeunes du quartier Saint Pierre. Tout bascule quand Nil Terzi, une adolescente d'origine turque s'échappe de son mariage arrangé pour retrouver son amoureux, Lucky Molina. Leur fuite met le feu aux poudres entre les familles des amants. Lorsque l'affrontement éclate, Geronimo va tout tenter pour arrêter la folie qui embrase le quartier.

  • Gadjo Dilo

    Gatlif Tony

    "Gadjo" c'est l'étranger en langue Rom, le tsigane de Roumanie. L'étranger, c'est Stéphane un jeune français d'une vingtaine d'années qui traverse ce pays à la recherche d'une chanteuse inconnue. Stéphane finit par découvrir l'amour, une nouvelle famille et toute une culture...

  • Djam

    Tony Gatlif

    Djam, une jeune femme grecque, est envoyée à Istanbul par son oncle Kakourgos, un ancien marin passionné de Rébétiko, pour trouver la pièce rare qui réparera leur bateau. Elle y rencontre Avril, une Française de 19 ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. Djam, généreuse, insolente et imprévisible, la prend sous son aile sur le chemin vers Mytilène.

  • Exils

    Tony Gatlif

    Un jour, Zano propose cette idée un peu folle à sa compagne Naïma : traverser la France et l'Espagne pour rejoindre Alger et connaître, enfin, la terre qu'ont dû fuir leurs parents d'autrefois. Presque par défi, avec la musique comme seul bagage, ces deux enfants de l'exil se lancent sur la route. Epris de liberté, ils se laissent un temps griser par la sensualité de l'Andalousie - avant de se décider à franchir la Méditerranée...

  • Liberté

    Tony Gatlif

    Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Théodore, vétérinaire et maire d'un village et Mademoiselle Lundi, l'institutrice font la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Mais les contrôles d'identité imposés par le régime de Vichy se multiplient et les Tsiganes, peuple nomade, n'ont plus le droit de circuler librement. La pression de la police de Vichy et de la Gestapo s'intensifie et le danger menace à chaque instant...

  • Le cinéaste Tony Gatlif investit le Grand Théâtre romain transformé en arène rouge et ocre avec quarante musiciens et danseurs, le temps d'un spectacle intitulé "Vertiges" qui explore les racines du flamenco et la jeunesse de la musique tsigane. Les films de Tony Gatlif ont tous quelque chose à voir avec le voyage, comme des invitations à l'errance qui font écho au parcours de ses personnages. Ces voyages-là se font toujours avec la musique comme compagne de route, sinon comme guide à travers les pays traversés, à la recherche de l'âme du folklore gitan, des Balkans à l'Orient en passant par l'Andalousie. "J'ai pensé qu'à l'origine de la musique que j'aime, il y a la musique soufie. On y retrouve la musique arabe, la musique d'Andalousie et on trouve aussi la musique tsigane. Dans cette musique, il y a une idée de transe : quelque chose qui s'élève et qui ne touche plus le sol, mais qui touche l'âme des spectateurs et des musiciens, quelque chose d'incontrôlable." Tony Gatlif.

empty