• Donbass

    Sergei Loznitsa

    Dans le Donbass, région de l'est de l'Ukraine, une guerre hybride mêle conflit armé ouvert, crimes et saccages perpétrés par des gangs séparatistes. Dans le Donbass, la guerre s'appelle la paix, la propagande est érigée en vérité et la haine prétend être l'amour. Un périple à travers le Donbass, c'est un enchainement d'aventures folles, dans lesquelles le grotesque et le tragique se mêlent comme la vie et la mort. Ce n'est pas un conte sur une région, un pays ou un système politique mais sur un monde perdu dans l'après vérité et les fausses identités. Cela concerne chacun d'entre nous.

  • Cet immense cinéaste ukrainien, formé par le cinéma soviétique dans les années 80, est plus connu en France pour ces deux premiers longs métrages qui furent tous deux sélectionnés en Compétition officielle à Cannes : "My joy" et "Dans la brume". Pourtant c'est avant tout comme documentariste qu'il a commencé son travail. Cet ensemble de films entièrement restaurés en HD est rassemblé pour la première fois en DVD. Cette oeuvre témoigne d'une Russie qui semble éternelle tant sa beauté ancienne semble à la fois archaïque et désenchantée. Hôpitaux psychiatriques, salle d'attente, usine, portraits de paysans, hommes au travail ralentis par le froid… Le monde de Loznitsa, sublimé dans un Noir et Blanc ciselé, nous offre un document inestimable sur les oubliés du peuple russe...

  • Retrouvezz cinq documentaires reflétants un état d'esprit commun à toute une génération de réalisateurs de films documentaires, venus des quatre coins du monde et défendant un véritable point de vue d'auteur. Ce DVD vous propose les cinq films suivants : L'argent du charbon (Wang Bing), La maison vide (Stéphane Breton), Les hommes de la forêt 21 (Julien Samani), Lumière du nord (Sergei Loznitsa) et La montée au ciel (Stéphane Breton).

  • Dans ce second numéro consacré à Loznitsa, nous avons décidé de rassembler ses films d'archive. En travaillant à partir d'images documentaires officielles, Loznitsa détourne le propos de la propagande de l'époque et nous interroge sur le statut réversible des images. Deux grands films politiques sans commentaire, qui permettent de relire l'Histoire tragique et violente de la Russie.

  • Une femme reçoit le colis qu'elle a envoyé quelques temps plus tôt à son mari incarcéré pour un crime qu'il n'a pas commis. Inquiète et profondément désemparée, elle décide de lui rendre visite. Ainsi commence l'histoire d'un voyage, l'histoire d'une bataille absurde contre une forteresse impénétrable.

empty