• A l'origine : une composition fraîche et impertinente de douze courts-métrages libertins du début du siècle dernier, présentée au Festival de Cannes en 2002, à la Quinzaine des Réalisateurs. En 2009, en réponse au cloisonnement et au formatage industriel du XXIème siècle imposés à la pornographie, l'idée est venue de "contemporanéiser" Polissons et Galipettes et de combattre les préjugés : le sexe sera gai, libre, tendre, égalitaire, personnel et universel tout à la fois ! Ainsi est né "Polissons & Galipettes (deconstructed)" : douze nouveaux films déconstruits par l'artiste multimédia Cécile Babiole, avec la complicité de Michel Reilhac, sur une musique originale composée par le duo de DJ finlandais qui explose, Renaissance Man ! Place aux années folles version 2009, à savourer dans l'intimité ou en société, sans modération !

  • Une composition de petits films libertins du siècle dernier : douze courts-métrages pornographiques muets - accompagnés au piano - tournés entre 1905 et 1935 par des réalisateurs parfois illustres mais préférant rester anonymes. Véritables petites curiosités du patrimoine cinématographique, ces films étaient projetés à l'époque dans les salles d'attente des maisons closes.

empty