• Sans soleil

    Chris Marker

    A partir de lettres écrites lors de ses voyages sur différents continents, un caméraman, Sandor Krasna, questionne son rapport aux images qu'il filme, met en parallèle les civilisations et interroge la place de l'Homme dans le monde.

  • Planète Chris Marker

    Chris Marker

    Retrouvez une grande partie de l'oeuvre de Chris Marker en 8 films : La jetée, Le joli mai, Loin du Vietnam, Le fond de l'air est rouge, Sans soleil, Mémoires pour Simone, Le tombeau d'Alexandr et Chats perchés.

  • Le film de référence sur "Mai 68" et son impact à travers le monde...

  • Le Joli mai

    Chris Marker, Pierre Lhomme

    Un mois dans une ville, mai 1962, Paris filmé au plus près du pavé et des visages par Chris Marker et son équipe. "En ce premier mois de paix depuis sept ans", car la guerre d'Algérie s'achève avec les accords d'Evian, que font, à quoi pensent les Parisiens ? La guerre et la politique ? On évite d'en parler, l'interviewer s'en étonne même : les Français qui aiment tant discuter seraient-ils muets ?

  • Contient :

    - Mémoires pour Simone :
    "Mémoire des lieux. Une salle de projection dans la grande maison d'Autheuil, département de l'Eure : des bobines, des cassettes, des photos, des placards. Ce que l'on vous propose ici, ce n'est pas la vie de Simone, elle l'a racontée mieux que personne dans "La nostalgie...", ce n'est pas sa carrière, d'excellentes émissions de télévision y ont pourvu, c'est le contenu d'un placard, des petits bouts de mémoire en vrac, un voyage à travers les images qu'elle gardait." nous dit Chris Marker par la voix de François Périer. Ami et témoin privilégié de la vie de Simone Signoret, Chris Marker fera, à la demande du 39e Festival de Cannes en 1986, le plus beau film-hommage à celle qui disait avoir "la nostalgie de la mémoire non partagée".

    - La solitude du chanteur de fond :
    Février 1974, Yves Montand décide de chanter à l'Olympia pour les réfugiés chiliens. Il n'est pas remonté sur scène depuis 1968 et n'a que douze jours pour se préparer. Chris Marker, ami de longue date du couple Montand- Signoret, suit les répétitions au plus près de l'artiste en quête de perfection. Montand parle, chante, tempête, philosophe et travaille sans relâche accompagné par son ami et pianiste, Bob Castella.

  • À travers les décennies et les convulsions de l'histoire, Chris Marker a toujours fait preuve d'une réactivité sensible et intelligente aux événements de la planète. Ce fut à nouveau le cas avec les guerres balkaniques des années 1990. Dès le début des conflits en ex-Yougoslavie, Marker fut un des premiers à réagir. Il devait leur consacrer trois films, chaque fois selon une perspective originale qui, décalant l'observation journalistique ou le plaidoyer de principe, approchent davantage la vérité de ce qui est en train de se jouer, et les liens de ces événements avec le reste du monde.

  • L'héritage de la chouette est une mini-série télé segmentée en 13 chapitres. Commandée à Chris Marker d'après une idée de Jean-Claude Carrière et co-produite entre autres par la Fondation Alexandre S. Onassis et la Sept (aujourd'hui ARTE), il s'agit de définir l'identité occidentale tout en s'interrogeant sur les valeurs de la Grèce antique et son héritage à travers les siècles.

  • 1960. 12 ans après la déclaration d'indépendance, Chris Marker se rend en Israël pour y tourner son 4ème film. Il interprète, non sans humour et poésie, les "signes" disparates d'antan et d'aujourd'hui : le désert conquis, la sombre aventure de l'Exodus, les Juifs orthodoxes du Ghetto, le Mur des Lamentations, les kibboutz, le Sabbath, l'enfance d'Israël et ses enfants - déjà régimentés mais insouciants et nourris d'espoir.

  • Level Five

    Chris Marker

    Laura termine l'écriture d'un jeu vidéo consacré à la bataille d'Okinawa (île du Japon où les civils à l'annonce de la défaite se sont jetés par milliers du haut des falaises). En rencontrant par l'intermédiaire d'un mystérieux réseau parallèle à Internet des informateurs et même des témoins de la bataille, dont Nagisa Ôshima, Laura accumule les pièces de la tragédie, jusqu'au moment où elles commencent à interférer avec sa propre vie.

  • Une succession de 800 images fixes prises dans 26 pays entre 1955 et 1965, de Tokyo à La Havane, en passant par Pékin, Moscou, Stockholm, Rome et Paris... commentées par Chris Marker et ses amis en voix off.

  • Sept façons différentes de présenter les armées Nord-Vietnamiennes en pleine guerre contre les Etats-Unis. Un conflit opposant les riches aux pauvres sur fond d'indignation, ou parfois d'indifférence, de la part de l'opinion publique mondiale.

  • Ce coffret contient :
    - Un paysan naïf à la recherche du bonheur finit par le trouver, après bien des vicissitudes en rejoignant un kolkhoze. Un film muet mythique qui illustre la rébellion de l'homme face au système totalitaire...
    - Medvedkine est le cinéaste du régime soviétique représentatif d'une génération confrontée à l'effondrement de l'URSS. Il porte un regard ironique et chaplinesque sur les 70 ans de communisme en Union Soviétique...

  • Chats perchés

    Chris Marker

    De nombreux tags du fameux "chat jaune au grand sourire" envahissent les murs de Paris. Chris Marker mène l'enquête et, chemin faisant, nous livre ses réflexions personnelles sur les cultures urbaines et la réactivité de la rue aux événements politiques des deux années écoulées...

  • Mario Ruspoli est un cinéaste-vérité qui a toujours cherché à se rapprocher au plus près de la réalité humaine. Ses films qui ne ressemblent à aucun autre constituent aussi une aventure singulière et personnelle. Sa manière si particulière de caresser le réel finit par forcer la sensibilité de tous. Tout en laissant errer l'image suspendue au fil du texte, on touche alors à la plus profonde recherche de ses films : créer à la fois une sensibilité et une intelligence. C'est sans doute cela sa manière d'offrir la vérité. Les hommes de la baleine - Vive la baleine - Les inconnus de la terre (1961) - Regards sur la folie (1962) - La fête prisonnière (1962) - Le dernier verre (1964)

  • Ce coffret contient 4 films :

    - Lettre de Sibérie :
    Je vous écris d'un pays lointain. On l' appelle la Sibérie. A la plupart d'entre nous, il n'évoque rien d'autre qu'une Guyane gelée, et pour le général tsariste Andréiévitch, c'était "le plus grand terrain vague du monde". Il y a heureusement plus de chose sur la terre et sous le ciel, fussent-ils sibériens, que n'en ont rêvées tous les généraux...

    - Dimanche à Pékin :
    "Rien n'est plus beau que Paris, sinon le souvenir de Paris. Et rien n'est plus beau que Pékin, sinon le souvenir de Pékin. Et moi, à Paris, je me souviens de Pekin et je compte mes trésors" Chris Marker.

    - Level Five :
    Laura termine l'écriture d'un jeu vidéo consacré à la bataille d'Okinawa (île du Japon où les civils à l'annonce de la défaite se sont jetés par milliers du haut des falaises). En rencontrant par l'intermédiaire d'un mystérieux réseau parallèle à Internet des informateurs et même des témoins de la bataille, dont Nagisa Ôshima, Laura accumule les pièces de la tragédie, jusqu'au moment où elles commencent à interférer avec sa propre vie.

    - Regard neuf sur Olympia 52 :
    Regard neuf sur Olympia 52 met en lumière la genèse d'un auteur, dont le talent et la singularité ont suffit à renouveler profondément l'écriture cinématographique. Confronté durant la dernière année de sa vie aux souvenirs lointains de ce qu'il nomme sa première tentative, documentaire sur les Jeux olympiques d'Helsinki qui révèle un fort désir de cinéma, Marker nous livre toute sa complexité dans le rapport si particulier qu'il entretien avec ses oeuvres passées.

  • Cinéaste engagé, écrivain multimédia, romancier, critique littéraire, le regard de Chris Marker aura marqué son époque. La Jetée, nous donne à voir un futur littéralement apocalyptique, celui d'après la destruction de Paris, où le personnage principal est obsédé par une image d'enfance alors que Sans Soleil, réalisé en 1982 nous invite à découvrir la complexité du monde à travers la lecture de la correspondance de Sandor Krasna, caméraman et grand voyageur...

  • Ce coffret contient :
    - Un paysan naïf à la recherche du bonheur finit par le trouver, après bien des vicissitudes en rejoignant un kolkhoze. Un film muet mythique qui illustre la rébellion de l'homme face au système totalitaire...
    - Medvedkine est le cinéaste du régime soviétique représentatif d'une génération confrontée à l'effondrement de l'URSS. Il porte un regard ironique et chaplinesque sur les 70 ans de communisme en Union Soviétique...

  • Lettre de Sibérie

    Chris Marker

    Ce DVD contient 2 films :
    - Lettre de Sibérie :
    Je vous écris d'un pays lointain. On l' appelle la Sibérie. A la plupart d'entre nous, il n'évoque rien d'autre qu'une Guyane gelée, et pour le général tsariste Andréiévitch, c'était "le plus grand terrain vague du monde". Il y a heureusement plus de chose sur la terre et sous le ciel, fusssent-ils sibériens, que n'en ont rêvées tous les généraux...
    - Dimanche à Pékin :
    "Rien n'est plus beau que Paris, sinon le souvenir de Paris. Et rien n'est plus beau que Pékin, sinon le souvenir de Pékin. Et moi, à Paris, je me souviens de Pekin et je compte mes trésors" Chris Marker.

empty