• En 1961, Jean-Marie Drot réalise pour l'ORTF une vaste fresque sur la vie artistique de la première moitié du XXème siècle dans le quartier Montparnasse. Une série d'émissions au générique époustouflant.

    Comme dans le premier coffret des "Heures chaudes de Montparnasse", plus de 150 écrivains, poètes, artistes, comédiens, compositeurs, photographes aujourd'hui disparus racontent leur vie dans les environs de la rue Vavin : vie nocturne, bagarres épiques, fraternité dans la misère, coup de tonnerre du cubisme, arrivée de la Première Guerre Mondiale, des années 1920... pour s'achever à la disparition de Giacometti en 1963. Alors qu'il la vit diffusée à 20h30 au début des années 1960, Jean-Marie Drot reprendra sa série en 1980 pour en faire une nouvelle version enrichie de séquences en couleur. Un document unique sur la naissance de l'art au début du siècle dernier.

  • En 1960-61, avant que l'ancien quartier du Montparnasse ne disparaisse, Jean-Marie Drot prend sa caméra et part recueillir les témoignages des derniers "monstres sacrés" de la grande époque des heures chaudes de Montparnasse. Apparaissent tour à tour, ressuscités par la magie de l’audiovisuel, les artistes qui fondèrent l'art occidental du XXème siècle.

    Parmi ces illustres cubistes, dadaïstes et surréalistes, on écoute et on admire Man Ray, Giacometti, Delaunay, Cocteau, Brassaï, Poulenc, Foujita, Duchamp, Masson, Cendrars, Miro, Triolet, Aragon, Kessel, Barrault, Prévert... pour ne citer que quelques uns des cent cinquante artistes présents.

    Un document unique et inédit qui fera l'objet d'un nouveau montage dans les années 1980 pour présenter les œuvres en couleur. Une fresque inoubliable où l'on découvre avec bonheur tableaux, photographies et documents d'époque. Où l'on écoute, dans les coulisses de la création, des histoires émouvantes et cocasses racontant la vie d'une république chaleureuse et fraternelle d'artistes certes misérables, mais unis par l'amitié et l'amour de l'art.

  • "Stratège de la vie et de l'intelligence", comme le définit Jean-Marie Drot, Marcel Duchamp se passionne pour le jeu d'échecs. Au cours d'une partie improvisée, Duchamp s'entretient avec le réalisateur. Cette émission est en grande partie tournée aux Etats-Unis où Duchamp vit depuis 1945. Revenant sur son passé, nous visitons, avec lui, sa première exposition à Pasadena, son premier "one man show".

  • Entre 1970 et 1983, Jean-Marie Drot, vagabond passionné d'art, prend sa caméra et part filmer les plus grands représentants de la peinture naïve aux quatre coins du monde. D'abord parti sur les traces des peintres yougoslaves, il s’envole ensuite pour Haïti, dont André Malraux disait que c'était "le seul peuple de peintres". Il ira ensuite nous ravir avec les paysages merveilleux, les personnages magiques des contrées bulgares, grecques et françaises.

    Un périple enchanteur dans les jungles imaginaires des peintres naïfs.

  • Deux films exceptionnels pour redécouvrir l'originalité artistique et la personnalité étonnante d'un des plus grands créateurs du XXème siècle :
    - Une exploration des diverses sources d'inspiration de Giacometti et de sa conception unique de la "tête" qu'elle soit sculptée, dessinée ou peinte. Une quête sans fin que font revivre ceux qui l'ont croisé ou découvert...
    - Cet entretien inédit avec Giacometti nous révèle un artiste perfectionniste à l'extrême et nous permet de découvrir plus de 180 de ses oeuvres dans un document unique et intemporel...

  • Dans ces entretiens enregistrés dans le Salon bleu des Vilmorin en 1975 et 1976, André Malraux évoque ses voyages, ses découvertes, ses artistes préférés, bref tout ce qui a marqué sa pensée esthétique. Ce "journal de voyage" est une sorte de testament philosophique, mais aussi une initiation aux arts du monde entier.

  • Dans ces entretiens enregistrés dans le Salon bleu des Vilmorin en 1975 et 1976, André Malraux évoque ses voyages, ses découvertes, ses artistes préférés, bref tout ce qui a marqué sa pensée esthétique. Ce "journal de voyage" est une sorte de testament philosophique, mais aussi une initiation aux arts du monde entier.

empty