• Les quatres films qui composent ce coffret jouent le jeu d'une liberté des corps et des paroles. Leur pari est de faire des femmes et des hommes réels des porteurs de fiction. C'est aujourd'hui dans ce qu'on nomme "cinéma documentaire" que la dimension fictionnelle qui est ou qui devrait être notre lot commun trouve le mieux à s'incarner. Avec : Naissance d'un hôpital, La vraie vie dans les bureaux, Le concerto de Mozart, l'affaire Sofri.

  • 12 ans de batailles électorales à Marseille et en Provence...

  • Une traversée du cinéma documentaire des frères Lumière à Guy Debord. En puisant dans les images qui composent ces trois quarts de siècle, Jean-Louis Comolli a fait le choix de films qui l'ont traversé depuis cinquante ans, répondant ainsi à la commande : découvrir "son" histoire du cinéma et particulièrement du cinéma documentaire. Savante partition visuelle orchestrée par une voix-off (la sienne) égrenant les thèmes qui lui sont chers, la place du spectateur, la fiction dans le documentaire, l'impact de l'évolution technique sur l'artistique... le film tisse entre les extraits d'imprévisibles fils.

  • La Cecilia

    Jean-Louis Comolli

    A la fin du 19e siècle, des anarchistes italiens, dix hommes, une femme, libertaires, collectivistes, émigrent au Brésil pour y fonder une communauté sans chef, sans hiérarchie, sans patron, sans police, mais pas sans conflit, ni passion. Cette utopie d'hier convoque quelques unes des questions brûlantes d'aujourd'hui : celle d'une organisation non répressive, celle de la circulation du savoir et du pouvoir, celle de la libération des femmes et de la lutte contre l'appareil familial. Les seuls rêves intéressants sont ceux qui mettent en crise le vieux monde et, en celui-là même qui rêve, le vieil homme. L'utilité des utopies se mesure aux résistances qu'elles rencontrent.

  • Avril 1937. Les troupes franquistes marchent sur Madrid. Dans le camp républicain, le manque d'armes se fait sentir. Un vaste réseau orchestré par les services secrets soviétiques se met alors en place dans toute l'Europe. Anton, agent de Staline, contrôle le secteur parisien. Une nuit, il est arrêté et tombe aux mains de la Gestapo. Léo, le chef du réseau européen, obtient, avec l'appui et l'accord du "Centre", la libération de son vieil ami qu'il transfère à Marseille. Placé à la tête d'un entrepôt de commerce, couverture idéale pour un trafic d'armes, Anton comble la curiosité de sa jeune secrétaire, Anna, en lui révélant ses activités...

  • Avril 1937. Les troupes franquistes marchent sur Madrid. Dans le camp républicain, le manque d'armes se fait sentir. Un vaste réseau orchestré par les services secrets soviétiques se met alors en place dans toute l'Europe. Anton, agent de Staline, contrôle le secteur parisien. Une nuit, il est arrêté et tombe aux mains de la Gestapo. Léo, le chef du réseau européen, obtient, avec l'appui et l'accord du "Centre", la libération de son vieil ami qu'il transfère à Marseille. Placé à la tête d'un entrepôt de commerce, couverture idéale pour un trafic d'armes, Anton comble la curiosité de sa jeune secrétaire, Anna, en lui révélant ses activités...

empty