• Beat Generation : Kerouac, Ginsberg, Burroughs

    Jean-Jacques Lebel, Xavier Villetard

    • Compagnie des phares & balises
    • 2 Juillet 2013

    Le film raconte la formidable et durable amitié entre Jack Kerouac, Allen Ginsberg et William Burroughs, qui a donné naissance au mouvement littéraire de la "Beat Generation". Il commence à New York, au début des années cinquante au moment où Kerouac envisage pour la première fois d'écrire "un énorme roman sur tout ça" : leur histoire commune. Puis il passe par San Francisco, Tanger, Paris et s'achève une douzaine d'années plus tard avec la publication en rafale de "Howl" (Allen Ginsberg), de "Sur la Route" (Jack Kerouac) et du "Festin Nu" (William Burroughs), trois livres qui ont valeur de manifeste. Entre temps, nous aurons mis en lumière le rôle singulier du KGB (Kerouac-Ginsberg-Burroughs) ce drôle de ménage à trois qui, avec une petite dizaine d'autres écrivains a dynamité la littérature et posé les germes de la contre-culture. Nous aurons montré ce qui les relie et les oppose à l'Amérique à travers la découverte des grands territoires, leur quête d'absolu et d'accomplissement de soi, essentiellement par la littérature. Nous aurons vu la route, les clochards célestes en rupture avec le puritanisme ambiant qui plongent dans la sexualité inorthodoxe, dans les drogues et découvrent le bouddhisme.

  • Jean-Jacques Lebel - Sunlove

    Jean-Jacques Lebel

    • Re:voir
    • 15 Février 2021

    "Peintre de la transversalité" selon son ami Félix Guattari, Jean-Jacques Lebel (né en 1936) développe depuis les années 1950 une inclassable pratique. À la fois artiste et activiste, * auteur de happenings et organisateur d'événements, écrivain et éditeur, il est en France l'un des plus importants "passeurs" de la seconde moitié du 20ème siècle. -Alexandre Mare, Art Press Les happenings organisés en Europe, dans les années précédant Mai 68, par mes amis et moi, contrairement à ceux de nos correspondants d'outre-Atlantique, se sont soulevés contre l'ordre moral, contre la dictature de la marchandise, contre toute autocensure en matière de sexe et de politique. Nous avons tourné le dos au marché de l'art et à tout académisme, fût-il " engagé ". Nous voulions dire et faire autre chose, autrement. Et nous l'avons fait. -Jean-Jacques Lebel En décembre 1967, le Festival International du Film Expérimental de Knokke-le-Zoute - EXPRMNTL 4 - créé par Jacques Ledoux, était une expérience unique. Mêlant films, performances et tables rondes, il fut rapidement transformé par des vagues de dissidence, des manifestations et des débats, aboutissant à un happening spontané de Jean-Jacques Lebel. De rares documents cinématographiques de Claudia von Alemann et Jud Yalkut jettent un éclairage précieux sur l'atmosphère énergique de ces événements tapageurs, juste avant mai 68.

empty