• Jean Gabin - La Traversée de Paris + Le Cave se rebiffe + Le Pacha Nouv.

    Contient :

    - La Traversée de Paris (1956)
    Dans le Paris de l'Occupation, Martin transporte des valises de viande pour le marché noir. Au cours d'une de ses nuits, il rencontre un certain Grangil qui décide de l'accompagner dans ses pérégrinations...

    - Le Cave se rebiffe (1961)
    Trois truands minables décident de se lancer dans la fabrication de fausse monnaie, après avoir mis la main sur un candide graveur hors pair. Mais pour monter l'opération, le trio fait appel à Ferdinand Maréchal, dit "le Dabe", retiré des affaires et qui vit paisiblement en Amérique du Sud.

    - Le Pacha (1968)
    Quand Gouvion, le fils du commissaire Joss est assassiné, son père qui enquête sur la ténébreuse affaire du hold-up d'une bijouterie, décide de franchir les limites de la légalité. Avec l'aide d'une fille facile, il monte un piège et tue l'assassin de son fils qu'il pense être également le cerveau du cambriolage de la bijouterie.

  • Trois truands minables décident de se lancer dans la fabrication de fausse monnaie, après avoir mis la main sur un candide graveur hors pair. Mais pour monter l'opération, le trio fait appel à Ferdinand Maréchal, dit "le Dabe", retiré des affaires et qui vit paisiblement en Amérique du Sud.

  • Prisonnier de guerre, Fernand, bien que marié avec Christiane, reste en Autriche à la fin des hostilités, auprès de Gerda. Mais le mari de cette dernière, libéré, revient de Sibérie. De retour en France, Fernand trouve son épouse remariée à André, et son petit restaurant transformé en bel établissement...

  • Richard Briand-Charmery, surnommé sur tous les champs de courses "le Commandant", est un gentleman-arnaqueur, qui vend au culot ses tuyaux aux candides fortunés. Accompagné de Charly, un garçon d'écurie, il va tenter avec prestige et allure d'alléger le portefeuille de Gaspard Ripeux, un restaurateur naïf et nerveux.

  • Retraité de la SNCF, Baptiste Talon rentre en Vendée y retrouver deux vieux amis : Jean-Marie Péjat et Blaise Poulossière. Les trois incorrigibles compères, au caractère bien trempé, partent sur les routes pour aller s'installer en maison de retraite.

  • Trois hommes à bord d'une Chevrolet tirent sur un américain en plein Pigalle. Lorsqu'un témoin s'approche pour secourir la victime, celle-ci a disparu, emportée par une mystérieuse DS blanche. Le commissaire Maigret se rend d'abord à l'Ambassade des États-Unis où un diplomate lui conseille de ne pas s'occuper de l'affaire... Il n'en faut pas plus pour que Maigret voit rouge...

  • Des conjurés fomentent un attentat contre l'Émir Ali Salim, qui doit prochainement arriver en France sur la côte d'Azur. Antoine, athlétique agent des Services de Renseignement Français, réussit, en se faisant passer pour un agent double, à entrer dans le complot pour tenter de le faire échouer...

  • Archimède, un clochard parisien, cultivé et hilarant, est préoccupé par la question du logement. Pour l'été, l'immeuble à demi-achevé où il a trouvé refuge est confortable, mais pour l'hiver, il souhaiterait le couvert et la chaleur d'une bonne vieille prison. Pour ce faire, il organise un fantastique tapage...

  • Jusqu'ici, les affaires vont bien pour le caïd "Louis le Blond" et ses acolytes, Fredo, Pépito et Raymond. Mais l'attaque du fourgon d'une banque tourne mal. Raymond est abattu, Louis est arrêté et soupçonne Fredo de l'avoir dénoncé. Pépito, quant à lui, est persuadé que le mouchard est le frère cadet de Louis. Les soupçons ne tardent pas à se transformer en une sanglante vengeance.

  • Granier, "petit" comptable, est condamné à deux ans de prison pour escroquerie financière. Alors qu'il doit bientôt sortir, il partage sa cellule avec Marcel Laigneau, caïd violent et dangereux, qui lui fait promettre de l'aider. Granier libéré reprend une vie d'ouvrier apparemment sans histoire mais participe à l'évasion de "Marcel le dingue, qui ne va pas se passer comme prévu...

  • Jean Chape, patron camionneur, est un homme heureux. Il a quarante-cinq ans, de bons copains, un bon camion, quelques économies et une amie agréable. Or, un drame éclate soudainement dans la vie de cet homme paisible. Une nuit de verglas, il écrase, ou croit écraser, un homme...

  • "Poisson d'Avril" de Gilles Grangier est un joli fleuron du film comique à la française des années 50. Un employé garagiste économise pour offrir à son épouse une machine à laver... Mais un vendeur sans scrupules l'attend... Bourvil et Annie Cordy, entourés de Pierre Dux et Denise Grey, ont fort à faire, face à un garde-pêche nommé... Louis de Funès. Adaptation et dialogues signés Michel Audiard !

  • Pascal, un vendeur de journaux bourru, sauve un jour un inconnu, Didier, de la noyade. Peu à peu, le sauveur s'attache à son protégé... Lorsque le mystérieux Didier se dit victime d'une sombre machination, il vole à son secours...

  • Le Sang à la tête Nouv.

    Ancien débardeur, François Cardinaud a mis trente ans pour devenir ce qu'il est : un des hommes les plus importants de La Rochelle. Sa réputation est justifiée, celle d'un type retors, coriace et exigeant. Il a débuté et a grandi sur le port, parmi une faune carnassière, où celui qui ne mord pas est voué à être mordu. En regagnant sa villa, un dimanche au retour de la messe, Cardinaud constate que sa femme Marthe est partie.

  • Échec au porteur Nouv.

    Petit truand sans réelle envergure, Bastien Sassey est chargé par un certain Stan de transporter un ballon de football rempli de drogue. Croyant oeuvrer pour le bien commun, il laisse le gang de Stan remplacer la drogue par de la simple poudre. Mais, suite à un concours de circonstances, le ballon de Bastien échoue entre les mains d'une bande d'enfants. Bastien n'a que peu de temps pour remettre la main sur le ballon, d'autant plus que ce dernier ne contient pas de la poudre inoffensive... mais une bombe.

  • Contient :

    - Maigret et l'affaire Saint-Fiacre :
    Jean Gabin est le célèbre commissaire Maigret. Et, dans ce film, le héros de Simenon a des dialogues signés Michel Audiard. Parce qu'il enquête sur la mort de la comtesse Saint-Fiacre, Maigret revient dans le village de son enfance... Jean Delannoy réussit une atmosphère trouble et dense, avec une distribution remarquable en tous points : Michel Auclair, Robert Hirsch, Paul Frankeur, et l'émouvante Valentine Tessier.

    - Maigret tend un piège :
    Réalisé la même année que "Maigret et l'Affaire Saint-Fiacre", "Maigret tend un piège" est une toute aussi remarquable adaptation cinématographique de l'oeuvre de Simenon. Avec des dialogues signés Michel Audiard, jean Gabin enquête sur une série d'assassinats de femmes. Un grand "Maigret", tout en atmosphère intimiste et en suspense puissant.

    - Maigret voit rouge :
    L'inspecteur Lognon assiste à un règlement de comptes dans la rue de Montmartre. Au moment où il cherche du secours, le corps inanimé de la victime disparaît. Maigret, chargé de l'affaire, découvre vite qu'il s'agit de tueurs américains.

  • Le troisième coffret célébrant les 120 ans de la Gaumont en édition limitée et numérotée, avec 25 films sur 26 DVD et 1 CD audio des plus grandes musiques des films Gaumont.

  • Le quatrième coffret célébrant les 120 ans de la Gaumont en édition limitée et numérotée, avec 33 films sur 34 DVD et 1 CD audio des plus grandes musiques des films Gaumont.

  • Adepte de la réplique qui fait mouche, Michel Audiard est certainement le plus célèbre des dialoguistes du cinéma français.

    Il débute sa carrière en 1949, et atteint rapidement la renommée et la célébrité, qu'il conservera jusqu'à son dernier film en 1985. Entre les deux, il fait parler Lino Ventura (Les Tontons flingueurs), Bernard Blier (Le Président), Mireille Darc (Les Barbouzes), Jean-Paul Belmondo (Un singe en hiver), Alain Delon (Mélodie en sous-sol) et bien évidemment Jean Gabin, avec qui il collabora à 20 reprises, dont les classiques Le Pacha, Le Cave se rebiffe, Le Gentleman d’Epsom ou encore Un singe en hiver.

    Mais Michel Audiard s'essaya aussi à la réalisation, et ce dès Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages en 1968. Ce sera le premier d'une poignée de films fous et surréalistes, à l'image de leurs interminables titres, à l'instar de Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause.

    Au total, Audiard laisse une œuvre cinématographique de plus d'une centaine de longs-métrages, qui continuent encore aujourd'hui d'être admirés et cités en référence.

  • Trois truands minables décident de se lancer dans la fabrication de fausse monnaie, après avoir mis la main sur un candide graveur hors pair. Mais pour monter l'opération, le trio fait appel à Ferdinand Maréchal, dit "le Dabe", retiré des affaires et qui vit paisiblement en Amérique du Sud.

  • 7 oeuvres de Simenon adaptées au cinéma dont l'inédit "Maigret voit rouge"...

  • Archimède le clochard

    Grangier Gilles

    Las de la grisaille parisienne, un clochard décide de s'installer sur la côte d'Azur.

empty