• Trois camarades, frères d'armes pendant la résistance, attachés au même idéal de justice et de progrès social, célèbrent la fin de la guerre et la chute du fascisme en Italie. Gianni termine ses études de droit à Rome. Nicola enseigne dans un lycée de province. Antonio se retrouve modeste brancardier-infirmier. C'est une période d'espoir et d'euphorie...

  • Un cavalier mystérieux fait escale dans une ferme isolée, un dandy urbain se fait passer pour un mari modèle, un prisonnier naïf se voit accorder une permission grâce aux stratagèmes de sa femme, un fils à maman pleutre est chargé de défendre l'honneur de sa soeur... Huit sketches, ou autant de manières de rire des obstacles qu'hommes et femmes se plaisent à dresser entre eux.

  • A Rome le 6 mai 1938. Alors que tous les habitants de l'immeuble assistent au défilé du Duce Mussolini et d'Hitler, une mère de famille nombreuse et un homosexuel se rencontrent.

  • Film compose de douze sketches dont beaucoup furent improvisés, réalisé selon Age et Scarpelli pour venir en aide à une personnalité du monde du spectacle atteinte d'une maladie incurable.

  • La vie d'une famille dans un bidonville romain. Le patriarche Giacinto possède un magot que ses enfants tentent de lui voler chaque nuit. Mais Giacinto ne dort pas tout à fait, il trouve toujours de nouvelles cachettes et défend son bien avec un fusil dont il se sert sans scrupule. La famille subit de mauvais gré l'autorité de Giacinto jusqu'au jour où celui-ci se met en tête d'implanter Iside, une concubine dans le baraquement...

  • Un homme d'affaires fatigué de son travail, de sa famille et de sa vie part à la recherche d'un des ses meilleurs amis disparu en Afrique quelques années plus tôt, entraînant dans cette quête son comptable qui n'en demandait pas tant. Et quand après de très nombreuses aventures, ils retrouveront, finalement, leur ami devenu chef de tribu, se posera la question de le ramener dans ce qu'on appelle la civilisation...

  • À l'occasion du vingtième anniversaire de la disparition d'il Maestro, Qu'il est étrange de s'appeler Federico est un film hommage à Federico Fellini, à son art, sa personnalité. Ettore Scola fait revivre leur rencontre au journal Marc'Aurelio dans les Années 50, leurs amis communs, parmi lesquels Marcello Mastroianni, et surtout le plaisir partagé de faire des films.

  • Une nuit de juin 1791, un carrosse quitte le Palais-Royal. Le libertin Nicolas Restif de la Bretonne se lance à sa poursuite et croise en chemin le grand Casanova, vieillissant. Tous deux rejoignent la diligence et avec les passagers, qui comptent aussi bien des royalistes que des révolutionnaires, vont confronter leurs idées politiques et assister à l'arrestation de la famille royale.

  • Dans un port, Marcello attend son fils de trente ans à la sortie de la caserne où il achève son service militaire. En quelques heures, les deux hommes vont apprendre à se reconnaître, se comprendre, à s'estimer peut-être, après s'être durement mesurés.

  • 1486. Le Pape Innocent VIII et Laurent de Médicis décident de signer un traité de paix après huit ans d'hostilité. Cette paix qui règne à Rome et à Florence a trop duré de l'avis du diable. Afin de relancer la guerre, Belzebuth envoie Belfagor. Il se matérialise alors sur terre et accompagné d'un mauvais esprit. Il a dix jours pour faire revenir la guerre. Il va gagner au jeu la vie d'un prince et se substituant à lui, il refuse publiquement le mariage prévu avec la fille d'un Médicis...

  • 12 sketches, dont certains furent improvisés, dévoilent tous les défauts du genre humain. En fonction des circonstances, des hommes ordinaires peuvent devenir des monstres d'égoïsme, de lâcheté, de cruauté, d'indifférence ou d'hypocrisie.

  • Le Bal

    Ettore Scola

    Dans une salle de bal défile l'histoire de la France, des années 30 aux années 80, au gré des musiques qui ont rythmé ces décennies. Le Front Populaire, la Seconde Guerre mondiale, la Libération et Mai 68 sont ainsi évoqués sur fond de jazz, de rock'n'roll et de musique disco.

  • Splendor

    Scola Ettore

    • Gaumont
    • 19 Octobre 2011

    Criblé de dettes, abandonné par le public, Jordan doit céder son cinéma "Le Splendor" à un riche industriel local. Alors que l'on démonte la salle, Jordan se remémore son histoire, ses débuts avec le cinéma, l'arrivée de Chantal, la belle ouvreuse française qui attirait à elle seule le public, et de Luigi, son jeune projectionniste passionné. Puis le miracle intervient : les spectateurs reviennent et empêchent la fermeture du cinéma.

  • Ruiné, le jeune baron de Sigognac rejoint une troupe de saltimbanques, devient comédien et se fait rebaptiser Capitaine Fracasse. Il va ainsi parcourir la France du XVIIe siècle, des Landes à Paris, au détour de nombreux guet-apens et intrigues amoureuses.

  • Films à sketches qui dressent un portrait critique de la société italienne, décrivant les italiens comme des personnes paresseuses, désorganisées et incompétentes. La critique devient de plus en plus acerbe au fil des épisodes...

  • La vie d'une famille dans un bidonville romain. Le patriarche Giacinto possède un magot que ses enfants tentent de lui voler chaque nuit. Mais Giacinto ne dort pas tout à fait, il trouve toujours de nouvelles cachettes et défend son bien avec un fusil dont il se sert sans scrupule. La famille subit de mauvais gré l'autorité de Giacinto jusqu'au jour où celui-ci se met en tête d'implanter Iside, une concubine dans le baraquement...

  • Le Bal

    Ettore Scola

    Dans une salle de bal défile l'histoire de la France, des années 30 aux années 80, au gré des musiques qui ont rythmé ces décennies. Le Front Populaire, la Seconde Guerre mondiale, la Libération et Mai 68 sont ainsi évoqués sur fond de jazz, de rock'n'roll et de musique disco.

  • Gente di Roma

    Ettore Scola

    Du matin au soir en suivant un bus qui parcourt les rues de la ville, le film rend hommage à Rome à travers une mosaïque d'images, de personnages, de quartiers, d'histoires... La "ville éternelle" telle qu'elle est aujourd'hui, telle qu'elle n'était pas il y a dix ans, telle qu'elle ne sera plus dans une décennie. Du travail à la famille, des dialectes aux modes vestimentaires, de la cuisine aux loisirs, des Romains de souche aux immigrés, Ettore Scola propose de feuilleter un album d'illustrations avec le talent d'observateur et le ton caustique qui caractérisent son style...

  • Un homme d'affaires fatigué de son travail, de sa famille et de sa vie part à la recherche d'un des ses meilleurs amis disparu en Afrique quelques années plus tôt, entraînant dans cette quête son comptable qui n'en demandait pas tant. Et quand après de très nombreuses aventures, ils retrouveront, finalement, leur ami devenu chef de tribu, se posera la question de le ramener dans ce qu'on appelle la civilisation...

  • Contient :
    - Italie, 1938. Alors que l'idéologie fasciste imprègne insidieusement les moeurs italienne, les mesures anti-juives se multiplient et les clubs sportifs sont interdits aux membres non aryens. Les Finzi Contini, pilier de l'aristocratie de Ferrare, accueillent des jeunes gens de la petite bourgeoisie locale sur les courts de tennis de l'immense parc qui entoure le palazzo familial. C'est ainsi que Giorgio à l'occasion de revoir son amie d'enfance, Micol, so premier et éternel amour...
    - Un noble sicilien est amoureux d'une magnifique jeune femme. Mais le divorce est illégal en Italie. Il concocte donc un "divorce à l'italienne" : surprendre sa femme dans les bras d'un amant, l'assassiner et, de bon droit, n'écoper que d'un minimum de prison...
    - Un homme d'affaires fatigué de son travail, de sa famille et de sa vie part à la recherche d'un des ses meilleurs amis disparu en Afrique quelques années plus tôt, entraînant dans cette quête son comptable qui n'en demandait pas tant. Et quand après de très nombreuses aventures, ils retrouveront, finalement, leur ami devenu chef de tribu, se posera la question de le ramener dans ce qu'on appelle la civilisation...

  • 12 sketches, dont certains furent improvisés, dévoilent tous les défauts du genre humain. En fonction des circonstances, des hommes ordinaires peuvent devenir des monstres d'égoïsme, de lâcheté, de cruauté, d'indifférence ou d'hypocrisie.

  • Passion d'amour

    Ettore Scola

    1862. Une ville du Piémont. Le jeune capitaine Giorgio rencontre la belle Clara, jeune femme mariée. Passion partagée, amour fou. Muté dans une garnison de frontière, Giorgio souffre de la séparation. Il fréquente, avec d'autres officiers, la table du colonel. Il y a toujours un couvert mis pour un convive absent. C'est la place de la cousine du colonel qui reste enfermée dans sa chambre où elle soigne un mal incurable. Intrigué et troublé par cette présence-absence mystérieuse, Giorgio parvient un jour à voir cette Fosca. Elle est d'une extrême laideur et est déjà éperdument amoureuse de Giorgio qu'elle épie depuis son arrivée...

  • La Famille

    Ettore Scola

    Carlo, le patriarche d'une grande famille italienne, souffle cette année quatre-vingts bougies. Pendant la fête, il se souvient des moments les plus marquants de sa vie : la personnalité festive de son grand-père, la mort de son père, un homme effacé qui consacrait la plupart de son temps à la peinture. Son mariage avec Béatrice, la soeur de son grand et unique amour, Adriana. La naissance de ses deux enfants, Maddalena et Paolino, et, finalement, le retour à la maison du fils de Maddalena, Carletto, le premier à venir retrouver ses racines familiales...

  • Contient :

    - La dolce vita :
    Marcello, journaliste-paparazzi, est à l'affût de ragots pour sa revue. Ses virées dans Rome vont l'amener à découvrir les recoins de la faune de la capitale italienne.

    - Huit et demi :
    Un cinéaste dépressif fuit le monde du cinéma et se réfugie dans un univers peuplé de souvenirs et de fantasmes.

    - La cité des femmes :
    Dans un train, un homme rencontre une femme. Il la suit et elle le conduit dans un univers chaotique, peuplé uniquement de femmes.

    - La nuit de Varennes :
    Une nuit de juin 1791, l'écrivain libertin Nicolas Restif de la Bretonne et le vieillissant Casanova décident de suivre un carrosse mystérieux quittant incognito le Palais-Royal.

    - Quelle heure est-il :
    Dans un port, Marcello attend son fils de trente ans à la sortie de la caserne où il achève son service militaire. En quelques heures, les deux hommes vont apprendre à se reconnaître, se comprendre, à s'estimer peut-être, après s'être durement mesurés.

empty