• Les Fourberies de Scapin

    Dominique Thiel

    • Ina
    • 7 Juillet 2020

    "J'ai dans la tête certaine petite vengeance dont je vais goûter le plaisir." Pendant l'absence de leurs pères, Léandre est tombé amoureux de Zerbinette tandis qu'Octave a épousé Hyacinte. Mais Géronte et Argante sont de retour à Naples pour imposer à leurs fils respectifs un mariage arrangé. Heureusement, Léandre a un valet du nom de Scapin qui a plus d'une astuce dans son sac pour démêler cette double intrigue conjugale ! Usant de ruses et d'un talent certain de comédien, le valet réussit même à soutirer de l'argent aux pères avares pour mieux asseoir l'amour des deux couples. Molière reprend ici l'un de ses thèmes de prédilection, le choc des générations. Scapin met à nu l'ingratitude de la jeunesse envers les aînés et le ridicule de ces pères prêts à tout pour imposer un ordre que les fils ont déjà arrangé à leur guise. La puissance comique du texte, la mise en scène vive et précise de Denis Podalydès, les talents conjugués de la Troupe de la Comédie-Française, les décors, les costumes : tout concourt à faire de ces Fourberies une réussite incontournable et irrésistiblement drôle.

  • Cyrano de Bergerac

    Dominique Thiel

    • Ina
    • 4 Juin 2019

    "Il est vrai : ma raison me le dit chaque jour , Mais la raison n'est pas ce qui règle l'amour."

    Alceste aime Célimène, une jeune veuve éprise de liberté. Hanté par un procès dont il redoute l'issue, Alceste se rend chez elle, accompagné de son ami Philinte auquel il reproche ses complaisances vis-à-vis de la société. Il souhaite que sa maîtresse se déclare publiquement en sa faveur. Mais c'est sans compter l'arrivée impromptue d'Oronte, de deux marquis, d'Éliante et d'Arsinoé...

    Poussés à bout par la radicalité d'Alceste, prêts à s'extraire de toute forme de mondanité, les personnages dévoilent, le temps d'une journée, les contradictions du genre humain soumis à un coeur que la raison ne connaît point.

    Une relecture toute en finesse du classique de Molière, filmée pour un direct avec Pathé Live lors d'une représentation publique à la Comédie-Française le 9 février 2017.

  • Slava's Snowshow

    Dominique Thiel

    Imaginez un clown, affublé d'une large grenouillère froissée, d'une chevelure hirsute et d'une barbe de six jours, arrivant sur scène une corde autour du cou. Le clown dont il s'agit, le Russe Slava Polunin, est plus proche de Charlie Chaplin et du mime Marceau que d'Achille Zavatta. Sur une scène transformée tour à tour en océan ou en banquise, il fait surgir un paquebot d'un assemblage hétéroclite de lits en fer, de draps et de balais, ou une armée de manchots déambulant sur la glace. Il sème ses flocons de papier, et à l'entracte, une toile d'araignée géante se déploie au-dessus des sièges et sa troupe investit la salle, danse avec les spectateurs, les asperges d'eau... dans une incroyable complicité. Un avant-goût de la tempête de neige spectaculaire qui clôt le spectacle !...

  • Le meilleur du festival d'Avignon. Spectacle, documentaires, extraits, archives, Mémoires

  • Si Lucette Gautier, une artiste de café concert, accepte la proposition de venir chanter à la réception que la Baronne Duverger organise pour ce soir même pour la signature du contrat de mariage de sa fille Viviane, c'est parce qu'elle ignore le nom du futur marié : Fernand de Bois d'Enghien, son protecteur dont elle est follement éprise. Ce dernier, revenu après deux semaines d'absence pour rompre avec elle, n'ose pas lui avouer. La situation se complique avec l'arrivée d'un autre personnage, un riche général sud-américain épris de la ravissante Lucette qui, d'une jalousie féroce, est prêt à tuer son amant.

empty