• Les Quatre soeurs

    Claude Lanzmann

    Paula Biren, Ruth Elias, Ada Lichtman et Hanna Marton, quatre noms et prénoms de femmes juives, témoins et survivantes de la plus folle et de la plus impitoyable barbarie. Filmées par Claude Lanzmann pendant la préparation de ce qui deviendra "Shoah", chacune de ces quatre femmes extraordinaires méritait un film en soi, prenant la mesure de leur trempe exceptionnelle, et révélant par leur récit saisissant quatre chapitres mal connus de l'extermination.

  • 1975. À Rome, Claude Lanzmann filme Benjamin Murmelstein, le dernier Président du Conseil Juif du ghetto de Theresienstadt, seul "doyen des Juifs" * à n'avoir pas été tué durant la guerre. Rabbin à Vienne, Murmelstein, après l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne en 1938, lutta pied à pied avec Eichmann, semaine après semaine, durant sept années, réussissant à faire émigrer 121 000 juifs et à éviter la liquidation du ghetto. 2012. Claude Lanzmann, à 87 ans, sans rien masquer du passage du temps sur les hommes, mais montrant la permanence incroyable des lieux, exhume et met en scène ces entretiens de Rome, en revenant à Theresienstadt, la ville "donnée aux juifs par Hitler", " ghetto modèle", ghetto mensonge élu par Adolf Eichmann pour leurrer le monde. On découvre la personnalité extraordinaire de Benjamin Murmelstein : doué d'une intelligence fascinante et d'un courage certain, d'une mémoire sans pareille, formidable conteur ironique, sardonique et vrai. À travers ces trois époques, de Nisko à Theresienstadt et de Vienne à Rome, le film éclaire comme jamais auparavant la genèse de la solution finale, démasque le vrai visage d'Eichmann et dévoile sans fard les contradictions sauvages des Conseils Juifs. * selon la terminologie nazie.

  • Shoah

    Claude Lanzmann

    Claude Lanzmann a réalisé ce documentaire de 9h30 sur l'extermination des juifs d Europe sans utiliser une seule image d'archive. Pendant 11 ans il a interrogé des survivants, des témoins et d'anciens Nazis. "Shoah" est considéré par beaucoup comme l'une des oeuvres les plus importantes du cinéma mondial.

  • Tsahal

    Claude Lanzmann

    "La réappropriation de la violence par les Juifs", Claude Lanzmann a souvent défini par ces mots son film Tsahal, consacré à l'armée d'Israël et à sa spécificité. A l'occasion du soixantième anniversaire de la création de l'Etat d'Israël, il est temps de prendre la pleine mesure de ce qu'ont impliqué ces six décennies d'existence : voilà longtemps que, sans Tsahal, la question de la paix entre Israël et ses ennemis ne se poserait même plus. Israël ne serait plus. Il est temps également de prendre toute la mesure de la grandeur de ce film égal à son sujet.

  • Napalm

    Claude Lanzmann

    • Blaq out
    • 24 Octobre 2019

    "Napalm" est le récit de la bouleversante "brève rencontre", en 1958, entre un membre français de la première délégation d'Europe de l'Ouest invitée en Corée du Nord après la dévastatrice guerre de Corée et une infirmière de l'hôpital de la Croix Rouge coréenne, à Pyongyang, capitale de la République Démocratique Populaire de Corée. L'infirmière Kim Kun Sun et le délégué français n'avaient qu'un seul mot en commun, que chacun d'eux comprenait : "Napalm", qui a donné son titre au film.

empty