• Lucien Cordier, unique policier d'une petite bourgade africaine, est un être faible. Sa femme le trompe, les proxénètes le provoquent ouvertement, le représentant de l'ordre est la risée du village. Rabroué par son supérieur, Lucien entre dans une folie meurtrière...

  • Le Voyage à travers le cinéma français que Bertrand Tavernier nous a offert au cinéma (sorti en salles le 12 octobre 2016) s'est avéré trop court pour lui permettre de nous emmener à la rencontre de tous les cinéastes, de tous les films des années 30 aux années 70 qu'il voulait encore partager avec nous. C'est pourquoi, il nous propose ces nouveaux rendezvous avec lesquels nous partirons à la rencontre de René Clément, Henri-Georges Clouzot, Julien Duvivier, Henri Decoin, des femmes réalisatrices à commencer par Jacqueline Audry, de Claude Autant-Lara dont on observera les aspirations féministes et contestataires, de cinéastes méconnus, oubliés, mais également des compositeurs qui ont fait de la musique de films française un art en soi, loin des canons d'Hollywood. Tout en fredonnant ces chansons dont nous ignorons qu'elles ont été écrites par les réalisateurs eux-mêmes. Ces huit voyages nous permettront également de découvrir - ou redécouvrir - Raymond Bernard, Jean Grémillon, Gilles Grangier (à qui Michel Audiard a servi quelques-unes de ses plus belles répliques), Marcel Pagnol, Sacha Guitry... Mais également ce qui unit Jacques Tati et Robert Bresson. De nous attacher aux parcours atypiques et émouvants de Pierre Chenal et Henri Calef qui a mis en scène un film avec pas moins de 40 personnages centraux ! De saluer José Giovanni, Éric Rohmer, Jacques Rouffio, ou encore découvrir enfin le premier film français en couleurs. Sans oublier ces "étrangers" qui ont, aussi, fait le cinéma français : les Russes des films Albatros, Anatole Litvak, Max Ophuls, ni occulter la période de l'Occupation.

  • 1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage... Depuis son plus jeune âge, Marie de Mézières aime Henri, Duc de Guise. Elle est contrainte par son père d'épouser le Prince de Montpensier. Son mari, appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants, la laisse en compagnie de son précepteur, le Comte de Chabannes, loin du monde, au château de Champigny. Elle tente en vain d'y oublier sa passion pour Guise, mais devient malgré elle l'enjeu de passions rivales et violentes auxquelles vient aussi se mêler le Duc d'Anjou, futur Henri III...

  • Les Balkans, 1918. "Tuer un type, tout le monde pouvait le faire, mais, en le tuant, loger la peur dans le crâne de dix mille autres, ça c'était notre boulot à nous, le groupe Conan ! Pour ça, fallait y aller au couteau. Mais quand cette saloperie de guerre s'est arrêtée, on nous a dit de cacher nos couteaux, nos mains pleines de sang, nos gueules et nos souvenirs de tueurs et d'assassins".

  • Histoire inspirée d'un fait divers du XIXe siècle. Bouvier arpente la montagne, de victime en victime. S'il tue, c'est pour se venger de la société, comme le démontre le juge Rousseau.

  • Eté 1912. Depuis la mort de sa femme, Monsieur Ladmiral, célèbre peintre à la retraite, vit avec sa fidèle domestique, Mercédès dans une grande maison de campagne. Le traditionnel dimanche en famille est bouleversé par l'arrivée de sa fille, Irène, une jeune fille moderne gaie et dynamique...

  • Cette chronique historique oppose, au XVIIIe siècle, le siècle des lumières, trois types d'hommes : un réformateur, un politique et un idéaliste.

  • Ce travail de citoyen et d'espion, d'explorateur et de peintre, de chroniqueur et d'aventurier qu'ont si bien décrit tant d'auteurs, de Casanova à Gilles Perrault, n'est-ce pas une belle définition du métier de cinéaste que l'on a envie d'appliquer à Renoir, à Becker, au Vigo de l'Atalante, à Duvivier, aussi bien qu'à Truffaut ou à Demy. À Max Ophuls et aussi à Bresson. Et à des metteurs en scène moins connus, Grangier, Gréville ou encore Sacha, qui, au détour d'une scène ou d'un film, illuminent une émotion, débusquent des vérités surprenantes. J'ai voulu que ce film soit un acte de gratitude envers tous ceux, cinéastes, scénaristes, acteurs et musiciens qui ont surgi dans ma vie.
    BERTRAND TAVERNIER

  • L.627

    Tavernier Bertrand

    Lucien Marquet, enquêteur de police de 35 ans, croit, contrairement à bon nombre de ses collègues, encore en son métier. A travers ses investigations, ses découragements et ses espoirs, l'évocation du milieu des policiers affectés aux brigades des stupéfiants.

  • 1920. La Première Guerre mondiale est achevée depuis deux ans. La France panse ses plaies et se remet au travail. Dans ce climat, deux jeunes femmes d'origines sociales très différentes poursuivent le même but, retrouver l'homme qu'elles aiment et qui a disparu dans la tourmente. Leur enquête les conduit à la même source d'information, le commandant Dellaplane. Du 6 au 10 novembre 1920, Irene, Alice, le commandant se croisent, s'affrontent et finalement s'apprennent...

  • Quai d'Orsay

    Bertrand Tavernier

    • Pathé
    • 12 Mars 2014

    Alexandre Taillard de Vorms est grand, magnifique, et ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Le jeune énarque Arthur Vlaminck est embauché en tant que chargé du "langage" du ministre. Il devra apprendre à composer avec l'humeur du Prince et se faire une place au Quai d'Orsay, où les coups fourrés ne sont pas rares.

  • 1920. La Première Guerre mondiale est achevée depuis deux ans. La France panse ses plaies et se remet au travail. Dans ce climat, deux jeunes femmes d'origines sociales très différentes poursuivent le même but, retrouver l'homme qu'elles aiment et qui a disparu dans la tourmente. Leur enquête les conduit à la même source d'information, le commandant Dellaplane. Du 6 au 10 novembre 1920, Irene, Alice, le commandant se croisent, s'affrontent et finalement s'apprennent...

  • Un pays mythique : le vieux sSud, Mississippi. Nous sommes entrés dans des églises, où au bout de quelques minutes, les fidèles nous avaient complètement oubliés et chantaient plus pour eux que pour nous. Nous sommes entrés dans les "bistrots", dans les maisons, dans les fermes, pour entendre les gens, pour capter la musique du Sud, en dehors du show business, dans les endroits où elle est née, où elle respire. Cette musique où l'on sent à la fois la violence, la misère, la dignité... et l'humour...

  • Michel Descombes est un paisible horloger dans un vieux quartier de Lyon. Il va apprendre à mieux connaître son fils le jour dramatique où celui-ci tue un homme...

  • Cinq metteurs en scène, cinq histoires, cinq variations sur le thème du baiser : "Baiser d'été" (sketch réalisé par Bernard T. Michel), "Baiser de Judas" (de Bertrand Tavernier), "Baiser du soir" (de Jean-François Hauduroy), "Baiser de 16 ans" (de Claude Berri) et "Cher baiser" (de Charles L. Bistch)...

    Cette variation d'inspiration Nouvelle Vague explore qui l'on embrasse et qui l'on est.

  • New Iberia, Louisiane. Dave Robicheaux, détective, enquête sur un serial killer dont les victimes sont de très jeunes femmes. À la suite du dernier meurtre en date, il fait la rencontre d'une star hollywoodienne, Elrod Sykes, qui tourne un film dans la région. Celui-ci raconte à Dave une scène dont il a été le témoin : la découverte du cadavre d'un homme enchaîné, gisant dans le marais...

  • 7 oeuvres de Simenon adaptées au cinéma dont l'inédit "Maigret voit rouge"...

  • Daniel Lefebvre est directeur d'école maternelle. Fils de mineur, il exerce son métier dans une région qui fut riche et qui maintenant est rongée par le chômage. Un soir, une maman vient récupérer sa fille en retard. En voulant l'embrasser, elle s'écroule ivre morte dans la cour de l'école...

  • Une passion dévorante : c'est ce qu'est le jazz pour Francis. Une passion que Sylvie, son ex-compagne, n'a jamais partagée. En cette fin des années 50, après une longue éclipse, son saxophoniste préféré, Dale Turner, revient jouer à Paris au Blue Note. Pour l'écouter, Francis, désargenté, n'a d'autre ressource que d'aller chaque soir coller son oreille au soupirail du club, quitte à délaisser son travail de dessinateur et surtout sa fille, Bérangère. Si Dale possède encore un son merveilleux, c'est un homme usé, las, guettant la moindre occasion de s'imbiber d'alcool...

  • Afin d'écrire dans la plus grande tranquillité possible, avec son ami Pierre, le scénario de son prochain film, Bernard Rougerie, cinéaste déjà célèbre, loue après bien des déboires un appartement dans une de ces cités H.L.M. de luxe... En fait de tranquillité, il est invité dès le premier soir par ses voisins, dont une jeune chômeuse, Anne, à participer à une réunion de locataires. Par désoeuvrement, par secrète inclination pour Anne, Bernard se trouve pris dans l'engrenage de leurs revendications légitimes face à des propriétaires voraces...

  • Daniel Lefebvre est directeur d'école maternelle. Fils de mineur, il exerce son métier dans une région qui fut riche et qui maintenant est rongée par le chômage. Un soir, une maman vient récupérer sa fille en retard. En voulant l'embrasser, elle s'écroule ivre morte dans la cour de l'école...

  • Laissez-passer

    Bertrand Tavernier

    Paris sous l'occupation. Pendant cette période sombre et incertaine, deux hommes essaient de survivre et de résister chacun à sa manière. Jean-Devaivre, assistant metteur en scène, travaille pour la Continental, firme cinématographique allemande, et s'investit délibérément pour mieux prendre part à la résistance qui s'organise clandestinement. Partagé entre ses trois maîtresses, le scénariste Jean Aurenche, de son côté, refuse obstinément toute forme de compromission avec les allemands et résiste en poète avec pour unique arme... sa plume.

  • La Guerre sans nom

    Bertrand Tavernier

    Entre 1954 et 1962, près de 3 millions de jeunes français, appelés ou rappelés, ont fait une guerre qui ne voulait pas dire son nom. 30 ans après, ceux qui n'ont jamais parlé racontent. La guerre d'Algérie comme vous ne l'avez jamais vu...

  • Laurence, professeur de français, la trentaine, ne trouve plus la force de d'affronter ses élèves : elle doute d'elle-même et de l'efficacité de son travail. Son médecin lui prescrit une semaine de repos. Tandis que Pierre, son compagnon, ne sait comment l'aider, elle décide de faire le point sur sa vie...

empty