• Contient :- Auschwitz - L'album de la mémoireSouvenons-nous de tous ceux qui sont disparus. Rendons hommage à ceux qui sont revenus. Le devoir demémoire est plus que jamais nécessaire... A l'occasion du 60ème anniversaire de la libération des camps de concentration, deux documents poignants recueillent les témoignages des survivants. - La dernière femme du premier train (2014)Durant une quinzaine d'année, Daniel Friedmann a filmé Hilda Hrabovecka, dernière survivante du premier convoi de femmes juives tchécoslovaques arrivé à Auschwitz le jour de l'ouverture du camp des femmes, le 26 mars 1942. Elle y restera jusqu'à la destruction d'Auschwitz par les nazis en janvier 1945 et participera à l'une des marches de la mort jusqu'au camp de Ravensbrück dont elle fut libérée en mai 1945. A travers son récit riche d'anecdotes, Hilda nous dévoile les relations entre les déportés ainsi qu'avec les SS et les conditions de vie au camp. A partir d'images d'archives, Daniel Friedman met également en lumière la politique antisémite de l'état slovaque qui subventionna la déportation des juifs tchécoslovaques vers l'Allemagne. Aujourd'hui âgée de 90 ans, Hilda vit à Bratislava. - Festins imaginaires (2015)Du camp de Ravensbrück en Allemagne au Goulag de Potma en Russie en passant par le camp de Kawasaki au Japon, ces recettes ont été écrites par des déportés de toutes origines au péril de leurs vies. À travers l'écriture, ces prisonniers ont permis à leurs différentes cultures de dialoguer et de continuer d'exister. - Ce qu'ils savaient : Les alliés face à la Shoah (2012)Au printemps 1945, le monde entier découvre avec horreur les abominables images des camps d'extermination. Il est pourtant désormais incontestable que les responsables alliés savaient très tôt ce qui se tramait dans les camps d'extermination. Comment expliquer cette passivité qui désespéra tout un peuple ? - Tzedek : les justes (1994)Les Justes, ce sont ces simples citoyens qui, souvent au risque de leur vie, ont sauvé avec courage et abnégation près de 500 000 juifs en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale. Cinquante ans après, Marek Halter est parti à leur recherche. De Varsovie à Lyon, de Sarajevo à Annecy, jusqu'à Istanbul et Tokyo. Il nous guide dans ses rencontres, et nous fait découvrir pour la première fois les visages et les témoignages de ces héros de l'ombre.

  • Du camp de Ravensbrück en Allemagne au Goulag de Potma en Russie en passant par le camp de Kawasaki au Japon, ces recettes ont été écrites par des déportés de toutes origines au péril de leurs vies. À travers l'écriture, ces prisonniers ont permis à leurs différentes cultures de dialoguer et de continuer d'exister.

empty