• Japon 1926. Quelque part dans le Nord de l'Archipel, deux clans de Yakuza se disputent le contrôle du commerce du bois. Un règlement de compte sanglant met fin à la trêve et se solde par l'emprisonnement de ses principaux membres. Six ans plus tard, bénéficiant d'une amnistie, les deux clans sont forcés de s'unir. Mais cette union, scellée par un mariage arrangé, cache un sombre secret qui va provoquer leur perte dans un dernier baroud d'honneur...
    D'une beauté plastique sidérante, ce film de Yakuza crépusculaire signé du grand Hideo Gosha (le très culte Goyokin), resté inédit en France, est proposé dans une version restaurée qui rend hommage à l'intensité de l'interprétation tourmentée de Tatsuya Nakadai, acteur chez Kurosawa (Ran, Kagemusha) et Masaki Kobayashi (Harakiri, Rebelliion).

  • Elevée dès sa naissance pour assassiner ceux qui ont violé sa mère et l'ont laissée croupir dans une prison où elle est morte en couche, Yuki est formée aux arts martiaux et au maniement du sabre. Devenue la redoutable "Lady Snowblood", elle erre à travers le Japon tel un démon dont la vengeance ne sera assouvie que par le sang de ceux qui l'ont privée de son enfance.

  • L'enfer des supplices

    Masumura Yasuzo

    Deux hommes s'enfuient à la vue d'Hanzo et de ses deux acolytes. Ils sont accusés d'être impliqués dans la mort d'une femme à la suite d'un avortement illégal. La poursuite conduit Hanzo vers un couvent où ont lieu des pratiques bien peu avouables. Hanzo capture la mère supérieure, sorte de prêtresse diabolique, et va la soumettre à son « traitement » pour connaître la vérité...

empty