• Contient :

    - La gloire de mon père (1990) :
    "Mon père était instituteur public. Il s'appelait Joseph. Il rencontra un dimanche une petite couturière qui s'appelait Augustine. Il la trouva si jolie qu'il l'épousa aussitôt. Ils étaient mon père et ma mère, de toute l'éternité, et pour toujours."

    - Le Château de ma mère (1990) :
    "En ce temps-là, j'étais encore un petit garçon, mais j'avais rencontré l'amour de ma vie, les collines de Provence. Un été merveilleux, qui avait passé comme un rêve."

  • Le film est un musical féministe. Deux jeunes filles vivent à Paris en 1962. Pauline (17 ans), étudiante, rêve de quitter sa famille pour devenir chanteuse. Suzanne (22 ans) s'occupe de ses deux enfants et fait face au drame du suicide de leur père. La vie les sépare. Pauline est devenue chanteuse dans un groupe militant et itinérant. Suzanne est sortie de sa misère et travaille au Planning Familial. Dix ans plus tard, elles se retrouvent au cours d'une manifestation féministe...

  • Blessé à Verdun, un jeune poilu est accueilli dans un hôpital militaire au Croisic. Il y fait la connaissance d'une jeune institutrice dont il tombe immédiatement amoureux. Son sentiment étant partagé, il est le plus heureux des hommes. Mais il est renvoyé sur le front, sans savoir s'il reverra celle qu'il aime plus que tout. Entre les ténèbres des tranchées et la vie qui soudain palpite quand l'amour s'en mêle, le film nous fait tanguer et nous procure des émotions comme rarement le cinéma parvient à le faire...

  • Par expérience et par jeu, Roddy, de la chaîne de télévision NTV, se laisse greffer dans le cerveau une caméra. Il peut donc filmer tout ce que ses yeux regardent, le seul inconvénient, Roddy ne peut supporter le noir plus de quelques minutes. Son patron et ami, Vincent Ferriman par souci d'authenticité et pour obtenir un maximum d'indice d'écoute cherche à filmer une mort en direct. La personne choisie est Katherine Mortenhoe, jeune écrivain. Face à son médecin, elle apprend un terrible verdict, le mal incurable dont elle est atteinte ne lui laisse environ que deux mois à vivre. Le docteur Mason lui donne des pilules pour calmer les douleurs qui risquent de la faire souffrir atrocement. Vincent Ferriman propose à Katherine un contrat pour faire de sa mort un spectacle...

  • Contient :

    - La gloire de mon père (1990) :
    "Mon père était instituteur public. Il s'appelait Joseph. Il rencontra un dimanche une petite couturière qui s'appelait Augustine. Il la trouva si jolie qu'il l'épousa aussitôt. Ils étaient mon père et ma mère, de toute l'éternité, et pour toujours."

    - Le Château de ma mère (1990) :
    "En ce temps-là, j'étais encore un petit garçon, mais j'avais rencontré l'amour de ma vie, les collines de Provence. Un été merveilleux, qui avait passé comme un rêve."

empty