• La Règle du jeu

    Jean Renoir

    L'aviateur André Jurieu vient de traverser l'Atlantique en solitaire pour conquérir le coeur de Christine, son amour éternel, qui a épousé le Marquis de la Chesnay, un aristocrate parisien. Celle-ci se montrant indifférente à l'exploit, Durieu tente alors de se suicider. Son ami Octave le fait alors inviter chez Christine et son riche époux, pour une partie de chasse en Sologne...

  • Dans la haute bourgeoisie dijonnaise, Jeanne Tournier s'ennuie. Son époux, patron de presse régionale, la néglige. La jeune femme cherche la distraction à Paris auprès de son amie Maggy et d'un fringant joueur de polo. Soupçonneux, Henri Tournier tend un piège à Jeanne en lui demandant d'inviter chez eux ses amis parisiens. En route pour Dijon, elle tombe en panne et rencontre un mystérieux jeune homme qui la ramène chez elle.

  • Un jeune patriote polonais nommé Boleslas, dont la tête est mise à prix, tente de s'enfuir des frontières russes, dissimulé dans un des célèbres automates du baron de Kempelen. Un agent de Catherine II de Russie, qui a compris le subterfuge, achète l'automate pour le livrer à l'impératrice. Celui-ci sera amené à se trahir au cours d'une partie d'échecs.

  • Film réalisé à la demande du Parti Communiste Français en vue des élections législatives de mai 1936, "La vie est à nous" est un des plus beaux exemples d'oeuvres chorale du cinéma français. Réalisé bénévolement par un collectif d'artistes et de techniciens (Jean Renoir, Jacques Becker, B. Brunius, André Zwoboda, Pierre Unik, Henri CArtier-Bresson...), cette oeuvre fédératrice est un témoignage unique sur le souffle populaire qui a porté cette année 1936.
    Ce coffret propose également quinze films militants tournés entre 1935 et 1938, qui témoignent de ces années d'effervescence politique et créative : des longs-métrages de fiction, comme Le temps des cerises", de Jean-Paul Le Chanois, des reportages d'actualités sur les grèves de 1936 ou les premiers congés payés, mais aussi des documentaires réalisés pour la CGT en 1938 sur les combats de différentes professions, "métallos", ouvriers du bâtiment et cheminots.

  • Méphisto, envoyé par Lucifer, entre en contact avec Henri Faust, éminent professeur arrivé au terme de sa vie, afin de lui voler son âme. Il lui offre jeunesse, gloire et richesse pour, un jour, tout lui retirer brusquement. Henri, désireux de tout reconquérir, signe alors un pacte avec l'enfer.
    René Clair revisite le mythe de Faust avec Gérard Philipe et signe cette inoubliable version fantastique.

  • Ce premier titre d'une collection consacrée aux rapports des surréalistes au cinéma présente plusieurs courts métrages réalisés par des surréalistes français dans les années 50 et 60 et à ce jour inédits. Vous pourrez également découvrir le seul et long entretien filmé dans lequel André Breton s'exprime longuement sur l'histoire du surréalisme dont il en fut le théoricien et l'animateur. Dans un second entretien, le surréaliste Michel Zimbacca s'entretient avec deux intervenants sur les rapports des surréalistes au cinéma, leurs rapports avec Henri Langlois...

  • Danglard, entrepreneur de spectacles, se lance dans la rénovation d'un vieil établissement qu'il nomme le Moulin-Rouge. Il prend le pari de remettre à la mode un vieux quadrille, le cancan, et de faire de Nini, jeune blanchisseuse, une danseuse vedette. Dans son projet, Danglard se heurte à la jalousie de Lola, danseuse éprise de lui, aux revirements de son commanditaire et aux souteneurs de Montmartre.

  • Antoine, ouvrier imprimeur, aime Antoinette, jolie et coquette vendeuse dans un grand magasin des Champs-Élysées. Leur vie réglée et heureuse, faite de petits riens, de gentillesse, d'un peu de jalousie et de rêve aussi, frôle le drame sous la forme d'un billet de loterie perdu...

  • Révulsé par le côté "théâtre filmé" des premières années du cinéma, Louis Delluc prône ici la rupture : les prises extérieures, les gros plans, les séquences brèves, l'immersion dans la vraie vie. L'absence de la parole oblige la mise en scène, le regard caméra, le cadrage, le jeu d'acteur à suggérer ce qu'on se contentera paresseusement de dire avec l'arrivée du parlant. Cependant, les meilleurs réalisateurs sauront retrouver ces suggestions dans des scènes quasi muettes. C'est pourquoi on ne se lasse pas de voir et de revoir les films de Delluc.

  • La Règle du jeu

    Jean Renoir

    L'aviateur André Jurieu vient de traverser l'Atlantique en solitaire pour conquérir le coeur de Christine, son amour éternel, qui a épousé le Marquis de la Chesnay, un aristocrate parisien. Celle-ci se montrant indifférente à l'exploit, Durieu tente alors de se suicider. Son ami Octave le fait alors inviter chez Christine et son riche époux, pour une partie de chasse en Sologne...

  • Monte-Cristo

    Henri Fescourt

    • Diaphana
    • 15 Octobre 2008

    Le célèbre roman d'Alexandre Dumas adapté en 1929, la dernière superproduction du cinéma muet français...

  • En fuite après un meurtre commis à Paris, Pierre Gilieth se cache à Barcelone. Sans le sou, il s'engage dans la Légion espagnole, la Bandera, où il se lie d'amitié avec deux compatriotes, Mulot et Lucas. Mais alors que Pierre essaye de se racheter une conscience, Lucas, qui est en réalité membre de la police secrète, essaye de lui extorquer des aveux...

  • L'Âge d'Or

    Luis Buñuel

    Franchement subversif, visant à scandaliser le bourgeois et violemment anticlérical, L'Âge d'Or est une oeuvre cinématographique en adéquation complète avec les dispositions du surréalisme dans les années 1930. Grâce au soutien financier des mécènes Charles et Marie-Laure de Noailles, Luis Buñuel a pu réaliser ce long métrage en totale liberté, au gré de ses extravagances.

  • Dernier atout

    Jacques Becker

    Dans une ville imaginaire d'Amérique du Sud, un homme est assassiné. Deux jeunes inspecteurs, Clarence et Montès, tous deux sortis ex-aequo de l'école de police, sont chargés de l'affaire. Cet assassinat est l'occasion de les départager...

  • La Vie est à nous

    Jean Renoir

    Produit par le Parti Communiste Français en vue de la campagne pour les élections de mai 1936 - qui portèrent au pouvoir le Front Populaire - "La Vie est à Nous" fut tourné par une équipe de cinéastes et techniciens militants communistes ou sympathisants. Le film est à la fois un documentaire, un montage de bandes d'actualités et une suite de sketches.

  • Ce coffret contient :
    - Une femme riche et spirituelle, mariée à un magnat de la presse, rencontre un jeune homme dont elle s'éprend...
    - Un homme assassine son patron avec l'aide de sa femme dont il est l'amant. Voulant supprimer un dernier indice compromettant, il se retrouve bloqué dans l'ascenseur des lieux du crime...
    - Alain Leroy, qui vient de subir une cure de désintoxication à Versailles, est dégoûté de la vie. La rencontre avec la jolie Lydia, ne lui sera d'aucun secours...
    - Au "cinquième acte" d'une existence où l'art et le quotidien se mêlent toujours intimement, la radieuse égérie de la Nouvelle Vague revient sur les rencontres, les films, les livres de sa vie...

empty