• À la fois roman et enquête, THE BIG GOODBYE raconte la fin de l´époque glorieuse du cinéma américain. Un merveilleux requiem. CHINATOWN est le sacré graal du cinéma des années 70. Voici pour la 1ère fois l´incroyable vraie histoire de sa fabrication. Sam Wasson, auteur du très bon livre 5è AVENUE, 5 HEURES DU MATIN (Audrey Hepburn et DIAMANTS SUR CANAPE) raconte l´histoire définitive de personnages hauts en couleurs et de cette époque de cet âge d´or d´Hollywood des années 70.

  • Le livre ABBAS KIAROSTAMI réunit pour la 1ère fois une série d´entretiens et conversations avec le cinéaste, conduite par le critique de cinéma Godfrey Cheshire. Réalisé dans les années 90, le film couvre toute sa carrière de ses oeuvres de jeunesse, invisibles avant leurs restaurations récentes, ainsi que tous les chefs-d´oeuvre tels que le Trilogie de Koker (Où est la maison de mon ami ? Et la vie continue et Au travers des oliviers), Close-Up, Le Goût de la cerise ou encore Le vent nous emportera. Le livre revient film après film sur l´oeuvre de ce grand réalisateur, le tout agrémenté de photos rares et inédites, pour être in fine une leçon de cinéma à part entière !

  • Après ses débuts dans la sphère underground de Toronto, à la fin des années 1960, David Cronenberg s´est imposé comme un auteur majeur capable de passer, avec une aisance rare, du mainstream à l´expérimental, sans perdre, pour autant, sa singularité de cinéaste. Son oeuvre met en scène des corps mutants façonnés par la science et la technologie, comme dans La Mouche ou Crash, ou simplement victimes de l´environnement dans lequel ils évoluent. À travers eux, le cinéaste explore les zones insoupçonnées de l´inconscient et interroge la nature, à la fois transgressive et libératrice, du fantasme. La Transgression selon David Cronenberg analyse l´oeuvre d´un observateur de la nature humaine qui, par le biais du corps, redéfinit notre propre rapport au monde, à l´esthétique et à la morale.

  • De Seven à Zodiac, en passant par The Social Network ou Millénium, David Fincher s'est imposé, depuis son émergence à l'aube des années quatre-vingt-dix, comme l'un des cinéastes les plus accomplis de sa génération. Réalisateur majeur et véritable artisan de l'image, il a bâti en seulement une dizaine de films une oeuvre complexe, sombre et nourrie d'obsessions, portée par une mise en scène d'une précision sans pareil. Retour sur le cinéma virtuose, cérébral et hypnotique de David Fincher.

  • Voici le premier ouvrage en langue française consacré au cinéma d´Ang Lee. Né (en 1954) sur une petite île de la mer de Chine, le réalisateur taïwanais a investi la forteresse hollywoodienne après une longue traversée du désert. Inclassable, à l´aise dans tous les genres, le cinéaste a multiplié les grands écarts, de sa première trilogie entre l´Orient et l´Occident aux adaptations de chefs-d´oeuvre de la littérature (Raison et Sentiments), jusqu´à l´explosion internationale avec Tigre et Dragon, date-clé dans l´histoire du film d´arts martiaux. Brokeback Mountain, à la fois western mélancolique et romance homosexuelle, lui vaut l´Oscar du meilleur réalisateur. Depuis sa bouleversante Odyssée de Pi en 2012, il s´est lancé à corps perdu dans les innovations technologiques. Mais derrière cette plasticité se cache un fil conducteur : le combat de personnages en marge, désireux de briser les carcans et d´affirmer leur humanité.

  • Rockyrama n 32 : scorsese, king of new york Nouv.

    De tous les réalisateurs ayant capté l'essence de la ville qui ne dort jamais, c'est sans doute lui qui revient le plus dans l'inconscient collectif lorsque l'on évoque New York. Martin Scorsese y a grandi, il l'a vécue, il l'a filmée. Violente, rapide, vampirique, romantique, New York est tout ça à la fois et Scorsese lui rend bien. Dans ce 32e numéro de Rockyrama, nous vous invitons à replonger dans le New York de Martin Scorsese. De Who's That Knocking at My Door, à Taxi Driver en passant par Mean Streets, New York et Scorsese, c'est une histoire d'amour tumultueuse et passionnée qui nous entraîne dans un monde excitant, dangereux, mais vivant.

  • Il y a un avant et un après Welles, tant l'auteur de ­Citizen Kane­ a laissé sa marque dans l'histoire du cinéma et a inspiré des vocations. Ce livre questionne son héritage. Où ses images sont-elles imitées et comment son cinéma se prolonge-t-il dans d'autres oeuvres­ ? Qu'est-ce qui, de Welles, passe chez d'autres cinéastes­ ?

  • Dans son nouveau numéro de Video Pizza, Rockyrama vous invite à replonger dans le cinéma viscéral et transgressif de David Cronenberg. Histoire d'amour tragique drapée de science-fiction horrifique, La Mouche explore nombre d'obsessions qui hanteront l'oeuvre du cinéaste canadien : dégénérescence de la chair, créatures monstrueuses, humanité déchue et goût du macabre... Véritable jalon du body horror, La Mouche n'a toujours rien perdu de son pouvoir de fascination. Avec son cinquième numéro, Video Pizza replonge dans les entrailles de La Mouche.

  • Yasujirô Ozu (1903-1963) est un des plus grands cinéastes au monde. Son oeuvre est unique et touche, comme certains le disent, à un « au-delà » du cinéma. Comment cet homme en est-il venu à créer une oeuvre cinématographique si forte à la portée si universelle ?
    Dans ces Carnets défilent l'insouciance de la jeunesse et la fascination pour les comédies américaines « sophisticated » des années 30, l'expérience de la guerre et de ses horreurs (1938-1939) puis enfin, la maturité et l'accomplissement d'une oeuvre exceptionnelle (années 50-60), avant que la mort ne vienne (1963).
    C'est dans une traduction intégrale, révisée et augmentée par rapport à la version parue en 1996, que la pensée « ozuienne » s'offre aujourd'hui au lecteur. La magnifique préface, écrite à l'époque par le cinéaste Alain Corneau, a été conservée.

  • En 1984, surgissait des flammes une créature de chair et de métal qui allait changer à tout jamais le visage du cinéma. À l'occasion de ce 30e numéro, Rockyrama plonge dans les rouages de la machine Terminator de James Cameron. Retour sur les origines du film, de la conception du personnage à la production, en compagnie de Mark Goldblatt, superstar des bancs de montage. Entre les pages de ce numéro, redécouvrez également les coulisses Basic Instinct à travers un dossier spécial réunissant des interviews exclusives de Michael Douglas, Sharon Stone et Paul Verhoeven !

  • A partir d'une filmographie de plus de cent long métrages et d'autant d'actualités filmées, ce livre propose un travail de pionnier sur la place du cinéma dans la biographie du guérilléro. La réflexion suit un fil historique qui part des films tournés par sa famille en 1932, elle retrace les films à succès qui ont marqué sa formation, pour s'attacher enfin aux actualités et biopics, concomitants de films d'artiste réalisés jusqu'en 2018. Fondé sur l'évolution technique du cinéma et des médias, le livre analyse les appropriations nationales de la figure de Guevara. Les perspectives culturelles et méthodologiques croisées permettent de renouveler grandement l'approche historique d'une figure marquante du siècle passé, réduite de nos jours encore à un contour rebelle ou marchand.

  • Au menu, plus de 50 films cultes déjà rembobinés et des interviews inédites... Remplissez votre carte de membre, Rockyrama vous invite à flâner entre les rayons de son vidéo-club imaginaire. Bienvenue chez Video Pizza !
    Ce hors-série Video Pizza rend hommage à nos films cultes, à la culture des vidéoclubs et à l'art des samedis soirs réussis en compagnie d'une VHS et d'une pizza extra-large.
    Au menu, plus de cinquante films cultes, de Shining à Videodrome, de Clerks à Big en passant par Blue Velvet et Gremlins !
    Découvrez des interviews exclusives de Daniel Waters, John Carpenter, Michael Lehman, mais aussi de Tony Lasagna et Daniel Lo, célèbres fondateurs du vidéo-club Video Pizza !

  • Le livre - Abécédaire Ingmar Bergman de A à Ö propose 145 clés d´entrée dans la vie et l´oeuvre du cinéaste, relatant moult anecdotes et faits méconnus. Un ouvrage pratique et de référence sur l´auteur du Septième Sceau, Persona et Fanny et Alexandre.

  • Françoise Etchegaray dresse ici un portrait très vivant du grand réalisateur Éric Rohmer, avec beaucoup d´anecdotes sur les tournages et les montages des films. Ce livre est donc à la fois un hommage à l´un des maîtres de la Nouvelle Vague et un précis de cinéma. Où l´on s´aperçoit que plusieurs des grands films de Rohmer ont été tournés avec trois personnes et sans préparation.

  • Dune, voyage galactique

    Collectif

    Alors que la nouvelle adaptation de Dune s'apprête à sortir sur les écrans, Rockyrama vous embarque pour un voyage vers la planète Arrakis, à la découverte d'un monument de la science-fiction. Entre les pages de ce livre singulier, véritable objet graphique, découvrez le travail d'Alex Jay Brady, dont les illustrations donnent vie à l'univers d'Herbert et replongez dans l'héritage immense de Dune. Retour sur l'oeuvre-monde de Frank Herbert avec le livre Dune, voyage galactique. Bienvenue à bord.

  • Rockyrama revient avec un nouveau numéro de Video Pizza consacré à l'un des films les plus cultes de John Carpenter ! Véritable course contre la montre dans un New York dystopique, New York 1997 met en scène un outlow inégalable, anti-héros américain et cow-boy solitaire : l'inoubliable Snake Plissken campé par Kurt Russell. De son poster à sa bande originale, de ses effets spéciaux à sa suite, Video Pizza vous entraîne dans les coulisses de New York 1997.

  • « Le journal filmé est un genre cinématographique qui s'est développé depuis les années 1960. Il a pris de nouvelles formes depuis l'apparition du numérique et d'internet, qui favorisent le développement de pratiques d'écritures diffusées sur les plates-formes vidéo et sur les réseaux sociaux. Celui auquel je m'adonne est à la fois un laboratoire et le produit d'une recherche d'écriture personnelle qui s'inscrit entre cinéma, littérature et pratiques plastiques. Au jour le jour, j'enregistre mon quotidien, je monte les images et les sons, j'écris les textes que j'enregistre en voix off. Ici, il n'est pas question de journal intime mais bien d'un journal publié, où chaque épisode est une reconstruction, une fiction. e tente aussi de répondre aux questions qui surviennent au fil des jours?: comment cette écriture se construit-elle épisode après épisode ? Suis-je un auteur comme il est admis que la littérature puisse en produire ? »

  • Carnets de la ZAD

    Philippe Graton

    La ZAD de Notre-Dame-des-Landes de´fraie la chronique depuis plusieurs anne´es et personne n'en a jusqu'alors re´ve´le´ la ve´ritable nature. De 2014 a` 2019, Philippe Graton a parcouru la ZAD de l'inte´rieur, photographiant au moyen-format argentique cet univers et la vie quotidienne de cette socie´te´ alternative. Cet engagement dans la dure´e nous donne aujourd'hui une oeuvre photographique exceptionnelle, une restitution unique et historique de cette expe´rience marginale dont l'inte´re^t n'a jamais e´te´ aussi actuel. Ce livre de´voile plus de quatre-vingts photographies ine´dites, ainsi qu'une retranscription des notes de terrain de l'auteur, a` suivre comme une aventure.

  • Dès les débuts du cinématographe, les opérateurs réalisent des vues, geste premier qui concrétise lors du tournage les plans virtuels qui composeront le film, mais geste imparfait qui nécessite de faire plusieurs prises qu'il faudra ensuite retravailler et assembler. À travers l'analyse de la notion de « prise », cet ouvrage collectif questionne la nature de ce geste cinématographique. Que prend-t-on et comment ? Quelle poétique, quelle éthique et quelle politique entourent cette prise de vues et de son ? Grâce à une enquête sur le processus de création, la notion de prise permettra de construire une histoire à rebours du film et de sa représentation.

empty