• Benjamin Déboisé, un chapelier, son vendeur et un jeune homme veulent kidnapper un millionnaire américain, le mettre dans un sac et le rançonner. Mais ils se trompent : le type qu'ils trouvent dans le sac n'est pas le millionnaire lui-même, mais son fils...

  • Avant le légendaire duo avec Hardy en 1927, Stan Laurel débute sur scène en Angleterre dans les spectacles de pantomime. Partenaire de Charlie Chaplin dans une tournée aux États-Unis en 1912, il se laisse tenter par l'aventure du cinéma dès 1917. Pendant 10 ans, il sera la star d'une série de films d'une inventivité folle, et rivalisera au box-office avec Harold Lloyd, Buster Keaton ou Charlie Chaplin dans des films qu'il écrit et interprète avec brio. Véritable homme-orchestre, il se révèle un auteur complet, et l'un des maîtres d'un art aujourd'hui oublié : la pantomime. Imaginé par Lobster Films et la Library of Congress (Washington), ce double DVD propose un florilège de ses films les plus rares : 17 courts métrages avec Stan Laurel retrouvés et restaurés grâce aux dernières technologies numériques et aux archives du monde entier.

  • Oliver Hardy étudie le chant puis le droit avant de trouver sa voie dans le cinéma comique. Avant le duo avec Laurel en 1927, il joue dans 325 films, dont la plupart ont disparu à jamais. Au début simple faire-valoir d'acteurs plus renommés, il devient vite ce gros poupin surnommé "Babe" puis joue les seconds rôles de méchante brute aux côtés des plus grands acteurs comiques des années 1910 et 1920. Imaginé par Lobster Films et la Library of Congress (Washington), ce double DVD propose un florilège de ses films les plus rares : 18 courts métrages avec Oliver Hardy retrouvés et restaurés grâce aux dernières technologies numériques et aux archives du monde entier. Les débuts d'un acteur de génie. Un formidable témoignage sur la vie et le cinéma burlesque au début du siècle dernier. Des films comiques d'un autre monde, ou le rire était simple, sans paroles, sincère, spontané... et souvent irrésistible.

  • Laurel et Hardy ont accédé ensemble à la légende du cinéma. Mais avant ce duo de rire et de perfection, chacun a dû apprendre la scène, la caméra, faire ses armes et ses coups d'essai qui furent parfois des coups de maître.

  • Au début du XXe siècle, bien avant que les premiers avions ne volent, New York était le port d'entrée de tous les migrants aux fortunes diverses, venus se construire un avenir et faire vivre leurs familles sur ce nouveau continent. Pour préserver la sécurité du pays et s'assurer de l'identité et de la santé de ces hommes et femmes venus par dizaines de milliers, un immense centre d'immigration fut construit sur l'île d'Ellis Island (1892 - 1954), à quelques centaines de mètres de la Statue de la Liberté. Objet de toutes les craintes et de tous les fantasmes, ce centre où s'ouvrait la porte d'un nouvel avenir fut un formidable sujet pour les cinéastes professionnels ou amateurs, un ressort dramatique et une source d'inspiration pour raconter des histoires à hauteur d'homme. Actualités, fiction, drames, les films que nous vous proposons furent essentiellement tournés au début du siècle et nous racontent l'histoire de ces migrants aventuriers venus construire l'Amérique moderne.

  • Manhattan. L'île de tous les possibles , l'emblème de l'Amérique qui conquiert le monde, celle des grandes fortunes et des buildings dont la cîme rejoint le ciel pour tutoyer les étoiles, une symphonie de béton et d'acier a poussé malgré les crises et les guerres sur le vieux continent. À travers douze films de la première moitié du siècle, ce DVD propose de revivre les grandes étapes de cette éclosion. Du chef-d'oeuvre avant-gardiste Manhatta à des documentaires d'origine inconnue, de King Kong, échappé de Skull Island et semant la terreur sur la 6th avenue à N.Y.,N.Y. de Francis Thompson ou au très musical Manhattan Medley qui nous emporte sur son tapis volant d'images et de sons... Vous allez voyager au dessus des gratte-ciels, plonger dans les ruelles sombres et laisser ces tours infiniment hautes vous emporter dans un ballet architectural si particulier.

  • Le premier message de New York au reste du monde fut sa musique, riche des influences européennes et africaines importées des immigrants venus construire le nouveau continent avec, souvent, leur culture pour unique bagage. Les mots Broadway et 42e rue font à eux seuls tinter nos oreilles et pétiller nos rétines. C'est ici que sont nées les grandes stars de Hollywood et la Comédie Musicale. C'est ici encore que Sarah Bernhardt, Winsor McCay ou Enrico Caruso ont chanté pour le grand public, encore effrayé par l'Opéra trop européen. Sans Broadway, pas de Georges Gershwin, de Cole Porter ou d'Irvin Berlin. Les rues de Broadway, les grandes premières, Fred Astaire ou Paulette Goddard, mais aussi les premiers musiciens enregistrés par le cinéma sonore cinq ans avant Le Chanteur de jazz... Ce DVD nous invite dans l'arrière boutique et les rues de Broadway où le quotidien croise toujours l'improbable.

  • Au début du XXe Siècle, New York était le centre du Monde. C'est d'ici qu'est parti Lindbergh, l'aigle solitaire, pour sa première et glorieuse traversée de l'Atlantique en avion en mai 1927. À la même période, certains artistes comme Jay Leyda s'intéressent aux quartiers cosmopolites et effervescents du Bronx, tandis que d'autres filment les artistes qui brillent le soir au Cotton Club mais meurent d'épuisement dans des appartements de misère, comme la femme du personnage de Duke Ellington, vedette de Black and Tan. Destination de rêve, c'est également à New York qu'aborde le paquebot Normandie, où ses riches passagers peuvent filmer la ville avec des films en couleur désormais disponibles. Nous sommes en 1938. New York sucrée-salée. La ville monde qui engloutit les uns et fait s'envoler les autres. La ville du chaos et des miracles en sept films de beauté et de cruelle âpreté... Juste avant d'être engloutie elle-même par la technologie et le progrès.

  • Faites le plei de fous rires avec l'intégrale des films intemporels tournés par le duo Laurel & Hardy !

  • Engagée chez Gaumont en 1986, Alice Guy devient en 1902 la première femme réalisatrice de l'Histoire. Elle y supervise la production pendant 5 ans, puis quitte la France pour monter son propre studio à Fort Lee, au USA : la Solax. Devenue la première femme productrice, elle y réalisera 93 films engagés, féministes, magnifiques, qui brûleront dans un tragique incendie le 20 décembre 1919. Les 9 films de ce DVD, tous réalisés par Alice Guy aux États-Unis et restaurés autant que possible avec le concours de la Library of Congress (Washington), font partie des rares rescapés de cette terrible tragédie...

  • Un vieil original milliardaire, un mystérieux testament, et deux enveloppes cachetées à ouvrir vingt ans après sa mort. Conformément aux voeux du vieil homme, les membres de la famille se réunissent enfin pour découvrir qui touchera l'héritage. Mais une étrange créature va elle aussi bientôt réclamer sa part...

  • The Blue Bird

    Maurice Tourneur

    Deux enfants très pauvres sont jaloux des riches voisins qu'ils voient par leur fenêtre. Un soir, la fée Bérylune les endort et dans le monde des rêves, ils partent à la recherche d'un oiseau bleu grâce à un diamant magique. Ils y découvriront l'aventure, le danger, l'émerveillement, la sagesse et la beauté du partage et de l'amour.

  • Victory

    Maurice Tourneur

    Sur une île lointaine, la rencontre improbable entre un écrivain fuyant la civilisation et une femme perdue, Lena, tourne au drame lorsqu'un aubergiste fourbe trahit le couple et le jette dans les griffes d'une bande de brigands sans foi ni loi.

  • En 1757 en Amérique, les anglais, alliés aux Mohicans, font la guerre aux Français, alliés aux indiens Hurons. Alors que les deux fi lles du colonel Munro, Cora et Alice, tentent de rejoindre leur père au Fort William Henry, elles sont enlevées par leur guide indien Magua, qui force Cora à devenir sa femme.

  • "L'oeuvre d'Henri Diamant-Berger est une caverne d'Ali Baba que je visite régulièrement depuis mon enfance. J'y ai trouvé 109 trésors : 108 films réalisés et produits entre 1915 et 1972 et ses mémoires, "Le Cinéma, quelle aventure !". Superproduction aux mille histoires de rencontres, d'inventions, de réalisations, de productions, témoignage de sa vie d'aventurier d'artiste et d'entrepreneur, ce récit est à lui seul une nouvelle histoire du cinéma du 20e siècle.

    Le Cinéma d'Henri Diamant-Berger propose la version intégrale de ces mémoires ainsi que les premiers films inédits tournés avec Maurice Chevalier, acteur génial et méconnu du cinéma muet, la découverte que j'ai récemment faite d'un véritable petit chef-d'oeuvre oublié depuis presque un siècle, "Rue de la Paix", et un long métrage documentaire que j'ai produit et co-écrit évoquant la vie de mon grand-père". Jérôme Diamant-Berger

  • Longtemps avant Harry Potter, le cinéma racontait déjà des légendes de sorcières ou de trésors enfouis, des histoires qui finissent bien où les princes épousent les princesses. Formules magiques, talismans et vieux grimoires... la fantaisie était au pouvoir ! La Fée Carabosse, Rip Van Winkle, Le Voyage dans la lune, Robinson Crusoé, Les Quat'cents farces du diable...

    Ces contes de Georges Méliès sont réunis pour la première fois dans ce coffret. Les films sont déjà en couleur, peints au pinceau comme les plus belles enluminures. Et comme aux débuts du cinéma, un narrateur raconte les histoires pendant que les images transportent petits et grands dans des mondes imaginaires. Intemporels, ils sont entièrement restaurés.

  • Imaginez un coffre aux trésors, contenant des boîtes de film inédites ou rarissimes de Paris depuis les débuts du cinéma. Découvrez un à un ces films du hasard, merveilleux, inattendus, qui nous font voir Paris tel qu'il fut vraiment depuis l'invention du cinéma jusqu'aux années 60.

  • Daniel Brown, jeune bourgeois hypocondriaque superstitieux, est soumis à son insu aux expériences machiavéliques d'un savant fou qui tente de démontrer ses théories psychanalytiques les plus saugrenues en poussant ses victimes au désespoir. Mais une rencontre avec une jeune fille va ruiner ses plans...

  • Une série de catastrophes naturelles frappe le monde. Les éléments se déchaînent, les grandes métropoles comme New York se retrouvent détruites sous le coup d'énormes séismes, ou englouties sous les raz-de-marée.

    Au lendemain du désastre, une poignée de survivants tente tant bien que mal de survivre. Martin, séparé de sa famille qu'il croit disparue, tombe éperdument amoureux de Claire, une jeune femme en proie à une bande de malfrats qui tente de la kidnapper...

  • Hérode, tétrarque de Judée, a emprisonné le prophète Jean-Baptiste qui avait dénoncé son mariage avec Hérodias. Celle-ci désire aussi se venger du prophète, alors que sa fille Salomé en est amoureuse. Repoussée par Jean-Baptiste, la jeune fille décide alors de se rallier au plan de vengeance de sa mère et de séduire Hérode pour obtenir ce qu'elle veut.

  • Contient :

    - Fantomas (1913) :
    Fantômas, le génie du crime et roi du cambriolage, fait régner la terreur sur Paris. Mais aidé du journaliste Fandor, le commissaire Juve tente d'arrêter le criminel.

    - Les Vampires (1915) :
    Dirigé par la mystérieuse Irma Vep, le groupuscule surnommé Les Vampires dérobe les honnêtes citoyens tout en échappant systématiquement aux forces de l'ordre. Le journaliste Philippe Guérande mène de son côté sa propre enquête...

  • Contient :

    - Fatty boucher (The Butcher Boy - 1917) :
    Garçon boucher, Fatty est amoureux d'Amanda, la fille du patron. Mais il a un rival, Slim, le chef de rayon. Quand Amanda est envoyée en pension, Fatty et Slim ont la même idée : se déguiser en jeunes filles pour pénétrer dans la forteresse...

    - Fatty à la clinique (Good Night, Nurse - 1918) :
    Lassée d'avoir un mari alcoolique, et suite à une annonce publicitaire dans un journal, la femme de Fatty traine ce dernier dans une clinique pour s'y faire soigner afin qu'il soit définitivement débarrassé du démon de la boisson...

    - Fatty amoureux (Love - 1919) :
    /> Fatty est follement amoureux de Winnie, la fille de son voisin fermier. Mais Al, son rival, apporte un message de son père qui propose au fermier de le marier à sa fille en échange de la moitié de ses terres. Fatty décide de tout faire pour empêcher cette union...

  • En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les tout-premiers films de l'histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l'art de filmer. Chefs-d'oeuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, cette sélection de films restaurés offre un voyage aux origines du cinéma. Ces images inoubliables sont un regard unique sur la France et le Monde qui s'ouvrent au 20e siècle. Lumière, l'aventure du cinéma commence !

  • En 1902, Georges Méliès tourne "Le Voyage dans la Lune", dont nous connaissons tous l'image célèbre de l'obus dans l'oeil. Ce film muet, tourné en noir et blanc, fut le premier succès mondial de l'histoire du cinéma, l'équivalent de "Avatar" aujourd'hui, et le chef-d'oeuvre de Méliès, l'inventeur des effets spéciaux et le premier magicien du cinéma. La découverte d'une miraculeuse copie en couleurs, malheureusement partiellement décomposée, est le début d'une épopée pour retrouver l'éclat incomparable de ce joyau. Le Voyage dans la Lune a été restauré par Lobster Films, la Fondation Groupama Gan pour le Cinéma et la Fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma. Une aventure de cinéma sans précédent, la restauration la plus ambitieuse jamais entreprise pour un film.
    "Le Voyage extraordinaire", réalisé par Serge Bromberg et Éric Lange, raconte l'incroyable épopée du film de Méliès, de son tournage à sa gloire mondiale, puis l'oubli des années 20, jusqu'au miracle de sa découverte et son incroyable résurrection. En apothéose, vous découvrirez en exclusivité la version restaurée inédite du "Voyage dans la Lune" dans ses couleurs d'origine, telle qu'elle fut présentée en première mondiale en ouverture du Festival de Cannes 2011.

empty