��Ay Carmela!

  • Début des années 90. Amanda, l'ainée de 10 ans, son frère et sa soeur vivent alternativement sous le toit de leurs parents séparés à Buenos Aires. Le statu quo est bouleversé lorsque leur mère annonce vouloir déménager avec son compagnon au Paraguay en amenant les enfants avec elle. Amanda se sent plus proche de son père « bohème », sa mère étant plus stricte mais plus responsable. Elle devra se battre pour faire entendre sa voix.

  • Contient :

    - Rome, ville ouverte (1945) :
    Rome, hiver 1944. Un ingénieur communiste, Giorgio Manfredi, tente d'échapper aux Allemands qui occupent la ville. Il se réfugie chez un ami dont la fiancée, Pina, le met en contact avec le curé de la paroisse Don Pietro. Mais la maîtresse de Manfredi va tous les dénoncer aux Allemands.

    - Païsa (1946) :
    Paisa met en lumière six instants de la libération italienne durant la campagne de 1943-1944, dépeignant ainsi le climat, tantôt héroïque, tantôt désolant dans lequel elle s'est opérée.

    - Allemagne, année zéro (1948) :
    En 1945. L'Allemagne nazie a capitulé devant les armées alliées. Berlin n'est plus qu'un champ de ruines fumantes. Edmund Koehler, un garçon de 12 ans, parcourt les décombres à la recherche d'un peu de nourriture avant de rentrer dans l'immeuble à demi effondré où sa famille a trouvé un refuge précaire. Son père, malade, s'enferre dans ses souvenirs. Son frère aîné, Karl, ancien nazi, vit traqué. Sa soeur, Eva, tente de subvenir aux besoins des siens par des ménages et en fréquentant l'occupant. Au milieu de cette ambiance de fin du monde, le petit garçon sans repère tente de s'en créer de nouveaux, fuyant toujours un peu plus la terrible réalité...

  • A travers le récit croisé de six destins individuels et collectif, Païsa, nous fait revivre sans fioriture la libération progressive de l'Italie par l'armée américaine. Suivant un parcours géographique (de la Sicile au Delta du Po) et temporelle (de juillet 43 à l'hiver 44), le film se fait l'écho des douleurs d'une nation cherchant à retrouver sa dignité perdue...

empty