La vie est belle

  • La Vie est belle

    Frank Capra

    Le décès de son père oblige un homme à reprendre l'entreprise familiale de prêts à la construction, qui permet aux plus déshérités de se loger. Il entre en conflit avec l'homme le plus riche de la ville, qui tente de ruiner ses efforts. Au moment où il approche de la victoire, il égare les 8 000 dollars qu'il devait déposer en banque. Le soir de Noël, désespéré, il songe au suicide. C'est alors que le Ciel dépêche à ses côtés un ange de seconde classe, qui pour gagner ses ailes devra l'aider à sortir de cette mauvaise passe.

  • La Vie Est Belle

    Benigni Roberto

    Guido, un jeune Italien, tombe amoureux de Dora, une belle institutrice promise à un faciste qu'elle déteste. En véritable génie de la séduction, il invente toutes sortes de stratagèmes délirants pour la séduire, puis l'épouser. Quelques années plus tard, en 1943, Dora rentre chez elle mais ne trouve ni Guido ni leur fils Giosuè : ils ont été déportés. Dora décide de les suivre. A l'intérieur du camp, Guido, par amour pour son fils, n'a qu'une obsession : lui cacher la réalité sur leur situation...

  • La Vie est belle

    Frank Capra

    Le décès de son père oblige un homme à reprendre l'entreprise familiale de prêts à la construction, qui permet aux plus déshérités de se loger. Il entre en conflit avec l'homme le plus riche de la ville, qui tente de ruiner ses efforts. Au moment où il approche de la victoire, il égare les 8 000 dollars qu'il devait déposer en banque. Le soir de Noël, désespéré, il songe au suicide. C'est alors que le Ciel dépêche à ses côtés un ange de seconde classe, qui pour gagner ses ailes devra l'aider à sortir de cette mauvaise passe.

  • C'est un conte documentaire consacré à un poète et philosophe marginal, Christian de Rabaudy. Christian est atteint d'une maladie banale et pourtant mortelle, le diabète. Il vit entouré de jeunes filles en fleurs et d'un réalisateur, un iranien venu du désert perse. Le film tourne autour de la relation de ce personnage au réalisateur, de sa folie douce de son sens exotique du quotidien et de la vie, autour d'un homme au verbe toujours en mouvement...

  • "Les cinéphiles" est un essai sur le cinéma à travers l'histoire de quelques adolescents qui ont pour point commun d'aller au cinéma.

  • Lors de sa nuit de noces, Carlo est hanté par ses souvenirs. En l'espace d'une nuit, son mariage se transforme en un tourment sans fond... Film méconnu du cinéma italien des années 60, "Le jardin des délices" est le premier long-métrage de Silvano Agosti, jeune monteur du premier film de Marco Bellocchio, "Les poings dans les poches". Le film sera censuré par le Vatican. Impressionné par le film lors d'une projection à Stockholm, Ingmar Bergman persuade Agosti, alors très affecté par cette censure, de ne pas abandonner le cinéma. Une quinzaine de films ont été réalisés depuis.

  • La Vida útil

    Federico Veiroj

    Jorge travaille à la Cinémathèque uruguayenne depuis 25 ans et vit encore chez ses parents. Plus qu'une passion, le cinéma est sa vie. Mais le jour où la Cinémathèque rencontre quelques difficultés financières remettant en cause son activité, Jorge reconsidère sa vie et ose entreprendre une curieuse aventure.

  • Comment Govert Miereveld, avocat et professeur dans une ville flamande, conçoit un amour secret pour sa jeune élève Frann, beauté inaccessible et bientôt disparue. Comment plus tard, l'imperceptible dérèglement mental de Govert s'accentue sous le choc d'une autopsie à laquelle il est contraint d'assister. Comment il retrouve - ou croit retrouver - Frann, et ce qui s'ensuit. Comment on ne saura jamais s'il l'a réellement tuée.

  • Ce support contient 2 films :
    Lucy :
    Maggy est une jeune mère célibataire de 18 ans. Elle vit avec sa fille Lucy chez sa mère, jusqu'au jour où elle rencontre Gordon, serveur dans une discothèque. Ils s'installent ensemble et tentent tant bien que mal d'élever l'enfant malgré leur désir de liberté.
    Voyage scolaire :
    Ronny est un lycéen timide et introverti. Au cours d'un voyage d'études en Pologne, alors que ses camarades s'amusent, il reste dans son coin, tout en sirotant des bières. Lorsque son regard croise celui d'Isa, une fille de sa classe au tempérament sauvage, il s'éprend d'elle. Un soir, ils rencontrent Marek, un jeune Polonais. Ronny s'aperçoit rapidement que Marek est très intéressé par Isa. Commence alors un jeu dangereux...

  • Joseph Morder est marqué aussi bien par le grand cinéma hollywoodien que par le bricolage de la Nouvelle Vague, par la comédie musicale comme par le mélo flamboyant, imbriquant dans ses récits à la première personne des fragments d'un juif exilé à Guayaquil en Equateur que l'errance a mené de Paris à New York, en passant par Berlin, Madrid, sans oublier une étrange contrée nommée Morlock. De ces influences et de ces pays, réels ou imaginaires, il a tout filmé. Retrouvez les 4 films suivants de ce cinéaste singulier : - El Cantor - Romamor - L'arbre mort - Mémoires d'un juif tropical

  • Femmes femmes

    Paul Vecchiali

    Deux comédiennes mûrissantes cherchent à tuer le temps en se rappelant leurs souvenirs mais les souvenirs laissent des traces inattendues.

  • Cristi est un jeune policier. Lors d'une filature, il voit un garçon vendre du haschich à ses copains de lycée. Il refuse de l'arrêter alors que la loi l'y oblige. Il ne veut pas avoir la vie du jeune homme sur la conscience. Mais pour son supérieur, le mot conscience a un autre sens.

  • El cantor

    Morder Joseph

    A la grande surprise de William, son cousin Clovis, qu'il n'a pas revu depuis trente ans, arrive de New York pour lui rendre visite. Les retrouvailles entre les deux hommes font naître mille souvenirs : toujours aussi complices, ils deviennent vite inséparables, revivant, l'espace d'un instant, leurs jeunes années. Seule Elizabeth, épouse de William, qui vient de perdre son père, ne partage pas leur gaieté. Pourtant, peu à peu, le charme de Clovis, descendant d'une lignée de célèbres "cantors", gagne tout le monde, y compris Elizabeth. Et s'il n'était pas rentré en France uniquement pour revoir son cousin ? Et si la flamme des vieux chants yiddish, ceux de son père et de son grand père, s'était soudain ravivée ? Entre humour et nostalgie, Clovis tente de renouer avec son passé et ses racines, redevenant, pour quelques jours, "El Cantor".

  • Victor vient d'emménager au Québec avec sa mère. Dans son nouveau lycée, il accumule les retards et les convocations chez le Proviseur. Un jour, il assiste à un drame qui va le bouleverser : un élève se jette dans le vide, sous ses yeux, du toit du lycée. En cherchant à savoir qui était ce garçon et à comprendre son geste, Victor va s'ouvrir à des êtres et des sentiments nouveaux.

  • Dans l'Espagne des conquistadores, Dona Prouhèze mariée à Don Pelage est incapable de résister à l'attraction que Rodrigue exerce sur elle. Avant de se rendre à leur premier rendez-vous, elle offre à la vierge son soulier de satin symbole de son acceptation du châtiment : devenir boiteuse si elle connaît l'amour adultère.

  • Ce support contient 2 films :
    Le bois lacté :
    Sylvia est la belle-mère de deux jeunes enfants, Léa et Konstantin. Ils vivent en Allemagne, près de la frontière polonaise. La jeune femme ne s'entend pas avec eux. Un jour, en les ramenant de l'école, elle prétexte une course à faire en Pologne pour les y abandonner. De retour à la maison, elle cache la vérité à son mari. Ne voyant pas ses enfants revenir, celui-ci part à leur recherche.
    L'imposteur :
    Etouffé par l'amour de sa mère, par les attentes de son père et par l'ennui mortel de la vie dans la banlieue, Armin, 18 ans, se met à écrire des lettres anonymes. Il s'inspire tout d'abord d'un accident dont il a été témoin, puis d'un crime dont il vient de prendre connaissance. Ce qui n'était au départ qu'un jeu vire bientôt à l'obsession.

  • Ce support contient 2 films :
    Montag :
    Nina et Frieder s'installent avec leur petite fille dans une nouvelle maison qu'ils rénovent eux-mêmes. Un soir sans prévenir personne, Nina ne revient pas chez elle. Elle se retrouve alors à rôder dans les couloirs d'un étrange hôtel qui s'élève au coeur de la forêt. Lentement, la nouvelle vie de la famille se fissure.
    Bungalow :
    Au retour d'une manoeuvre, Paul, un jeune soldat, se sépare furtivement du reste de la troupe en se laissant oublier à une station-service. Tandis que ses camarades retournent à la caserne, Paul se rend dans le bungalow de ses parents. Sa désertion se complique le jour où son frère Max arrive en compagnie de sa petite amie, Lene.

  • Ce support contient 2 films :
    Nachmittag :
    Dans la maison qu'il partage au bord d'un lac avec son oncle souffrant, Konstantin, jeune écrivain, retrouve sa mère, actrice de théâtre ainsi qu'Agnès, son amour de jeunesse. Un après-midi d'été baigné de lumière suffit à constater la solitude de chacun et l'impossibilité des relations d'alors.
    Marseille :
    Le temps des vacances, Sophie échange son appartement en Allemagne contre un studio à Marseille où elle ne connaît personne. Seule, elle sillonne les rues et s'imprègne de la ville. Son visage et son histoire sont un mystère.

  • L'histoire de Sonny Simmons est faite de fulgurances Jazz enregistrées avec les plus grands, d'oublis et de réhabilitations tardives grâce notamment à ses disques pour Qwest, le label de Quincy Jones. Sonny Simmons s'exilera plusieurs fois à Paris où l'accueil lui est plus chaleureux qu'aux Etats-Unis. François Lunel capte l'un de ces exils pour en tirer l'essence de son film "Together with Sonny Simmons" ou comment l'un des plus grands saxophonistes Jazz se retrouve en errance à Paris en 2003.

  • Un homme traqué, recherché depuis des années dans les régions immenses contrôlées par l'orthodoxie religieuse et politique, revient au pays natal de Bruges, poussé par d'obscures raisons et sous un faux nom... Petit à petit, morceau par morceau, au gré des rencontres et des hasards, va se reconstituer dans la mémoire des autres le puzzle de son existence et de ses idées. Cela fait de lui un "homme à brûler". Il s'appelle Zénon.

  • Sandrine rêve de devenir chanteuse à Paris. Elle rencontre Gérald, l'ancien petit ami de son frère, que celui-ci a quitté pour chercher à travers le monde un autre idéal de vie. Gérald la convainc de venir s'installer dans son appartement et décide de prendre en main l'avenir de Sandrine. Il lui organise des rendez-vous érotiques, la conduit chez les clients, et l'attend. A chaque rencontre, Gérald la questionne un peu plus. Jusqu'au jour où il pénètre chez l'un de ces clients...

  • Orly

    Angela Schanelec

    L'hiver touche à sa fin sur l'aéroport parisien d'Orly. Une jeune femme (Natacha Régnier), partant chez elle rejoindre son mari tombe amoureuse d'un autre homme (Bruno Todeschini). Une mère (Mireille Perrier) accompagne son fils (Emile Berling) encore adolescent à l'enterrement de son ancien mari et père de l'enfant. Un jeune couple (Jirka Zett, Lina Falkner) en route pour un grand voyage se perd de vue. Une femme (Maren Eggert) a besoin de se retrouver dans l'anonymat de la foule des passagers pour pouvoir ouvrir la lettre de rupture que son compagnon (Josse De Pauw) lui a envoyée. Tous attendent leur vol. Trop occupés à poursuivre et à vivre leur destin, ils évoluent dans cet espace fonctionnel et parfaitement structuré sans rien remarquer de la menace extérieure qui conduira à l'évacuation complète de l'aéroport.

  • Jeanne, une romancière vivant à Gand, écrivit jadis la chronique scandaleuse d'un amour, celui de Livio et Benvenuta. Un jeune scénariste tente d'en découvrir les détails pour en faire un film. Au contact du jeune homme et au gré de ses confidences ou de ses mensonges, Jeanne revit cette passion absolue, réelle ou inventée.Cet amour entre une pianiste de Gand et un juge napolitain tel qu'il est raconté, et revécu, par une femme écrivain à un cinéaste. André Delvaux recrée et porte la Confession anonyme de Suzanne Lilar dans un film raffiné, entre rêve et réalité, avec des interprètes extraordinaires.

empty