Gaumont

  • JP, un acteur raté de 40 ans, décide d'organiser la première grosse marche de contestation noire en France, mais ses rencontres, souvent burlesques, avec des personnalités influentes de la communauté et le soutien intéressé qu'il reçoit de Fary, le font osciller entre envie d'être sur le devant de la scène et véritable engagement militant...

  • #JeSuisLà

    Eric Lartigau

    • Gaumont
    • 17 Juin 2020

    Stéphane mène une vie paisible au Pays Basque entre ses deux fils, aujourd'hui adultes, son ex-femme et son métier de chef cuisinier. Le petit frisson dont chacun rêve, il le trouve sur les réseaux sociaux où il échange au quotidien avec Soo, une jeune sud-coréenne. Sur un coup de tête, il décide de s'envoler pour la Corée dans l'espoir de la rencontrer. Dès son arrivée à l'aéroport de Séoul, un nouveau monde s'ouvre à lui...

  • Une belle équipe

    Mohamed Hamidi

    • Gaumont
    • 3 Juin 2020

    Après une bagarre, toute l'équipe de foot de Clourrières est suspendue jusqu'à la fin de la saison. Afin de sauver ce petit club du Nord qui risque de disparaître, le coach décide de former une équipe composée exclusivement de femmes pour finir le championnat. Cette situation va complètement bouleverser le quotidien des familles et changer les codes bien établis de la petite communauté...

  • Contient :

    - Les tontons flingueurs :
    Propriétaire d'une petite usine de tracteurs, Fernand Naudin mène une vie tranquille et sans histoires quand un télégramme l'appelle à Paris. Il arrive à temps pour recueillir le dernier soupir d'un ami de jeunesse qui lui confie ses affaires louches en même temps que la garde de sa nièce. Et les ennuis commencent...

    - Les barbouzes :
    Un important marchand d'armes meurt à Paris dans des circonstances délicates pour les Services secrets français. Ces derniers, ainsi que leurs homologues de diverses puissances étrangères, commencent à se disputer l'héritage du défunt, une importante collection de brevets intéressant la mort subite et collective par tous procédés physiques, chimiques, bactériologiques et thermonucléaires.

    - Ne nous fâchons pas :
    L'ancien truand Antoine Berreto a résolu de se ranger. Lorsque deux anciens complices viennent lui emprunter 40.000 francs, montant d'une escroquerie dont ils ont été victimes et qu'Antoine pourra récupérer auprès d'un dénommé Michalon. L'affaire conclue, Antoine se rend chez le voleur à Nice. Il se retrouve en plein règlement de comptes entre deux bandes rivales.

  • Contient :

    - La gloire de mon père (1990) :
    "Mon père était instituteur public. Il s'appelait Joseph. Il rencontra un dimanche une petite couturière qui s'appelait Augustine. Il la trouva si jolie qu'il l'épousa aussitôt. Ils étaient mon père et ma mère, de toute l'éternité, et pour toujours."

    - Le Château de ma mère (1990) :
    "En ce temps-là, j'étais encore un petit garçon, mais j'avais rencontré l'amour de ma vie, les collines de Provence. Un été merveilleux, qui avait passé comme un rêve."

  • Don Salluste, Ministre de Sa Majesté le Roi d'Espagne, est à la fois cupide et impopulaire. Il fait régner la terreur sur les paysans et sur son valet. Pour se venger de la Reine qui a obtenu son renvoi et son exil, il met en place une diabolique machination...

  • En mai 1789, deux jeunes filles prennent le voile au Carmel de Compiègne. L'une d'elle, Blanche de La Force, semble victime d'une terreur maladive de la mort. Bientôt le couvent est menacé par les révolutionnaires. Traquées et dépossédées de leurs biens, les Carmélites prononcent le voeu du martyre...

  • Samia, jeune CPE novice, débarque de son Ardèche natale dans un collège réputé difficile de la ville de Saint-Denis. Elle y découvre les problèmes récurrents de discipline, la réalité sociale pesant sur le quartier, mais aussi l'incroyable vitalité et l'humour, tant des élèves que de son équipe de surveillants. Parmi eux, il y a Moussa, le Grand du quartier et Dylan le chambreur. Samia s'adapte et prend bientôt plaisir à canaliser la fougue des plus perturbateurs. Sa situation personnelle compliquée la rapproche naturellement de Yanis, ado vif et intelligent, dont elle a flairé le potentiel. Même si Yanis semble renoncer à toute ambition en se cachant derrière son insolence, Samia va investir toute son énergie à le détourner d'un échec scolaire annoncé et tenter de l'amener à se projeter dans un avenir meilleur...

  • J'accuse

    Roman Polanski

    • Gaumont
    • 18 Mars 2020

    Pendant les 12 années qu'elle dura, l'Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L'affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées. A partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n'aura de cesse d'identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

  • Ballerina

    Eric Summer, Éric Warin

    • Gaumont
    • 14 Avril 2017

    Félicie est une jeune orpheline bretonne qui n'a qu'une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait devenir un grand inventeur, ils mettent au point un plan rocambolesque pour s'échapper de l'Orphelinat, direction Paris, ville lumière et sa Tour Eiffel en construction ! Félicie devra se battre comme jamais, se dépasser et apprendre de ses erreurs pour réaliser son rêve le plus fou : devenir danseuse étoile à l'Opéra de Paris...

  • Max, traiteur depuis trente ans, a organisé des centaines de fêtes. Aujourd'hui c'est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle. De la brigade de serveurs à l'orchestre, toute son équipe est réunie pour que la fête soit réussie, mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d'émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu'à l'aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.

  • Au revoir là-haut

    Albert Dupontel

    • Gaumont
    • 28 Février 2018

    Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire...

    César 2018 de la Meilleure réalisation et Meilleure Adaptation. César 2018 de la meilleure Photo, des meilleurs Décors et des meilleurs Costumes.

  • Les folles et incroyables aventures de Fandor et du commissaire Juve à la poursuite du diabolique et insaisissable Fantômas. 3 films plein de folie.

  • Propriétaire d'une petite usine de tracteurs, Fernand Naudin mène une vie tranquille et sans histoire quand un télégramme l'appelle à Paris. Il arrive à temps pour recueillir le dernier soupir d'un ami de jeunesse, Louis dit "le Mexicain", qui lui confie ses affaires louches en même temps que la garde de sa fille Patricia. Et les ennuis commencent...

  • Le premier souvenir que j'ai de ma mère, c'est quand j'avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !". La dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant "Je t'embrasse ma chérie". Disons qu'entre ces deux phrases... il y a quelques malentendus !

  • Le Dîner de cons

    Francis Veber

    • Gaumont
    • 1 Mars 2008

    Le mercredi, pour Pierre Brochant et ses amis, c'est le jour du "dîner de cons". Le principe est simple : chacun invite un con, et celui qui a dégoté le con le plus spectaculaire est déclaré vainqueur !

  • Le Voyage à travers le cinéma français que Bertrand Tavernier nous a offert au cinéma (sorti en salles le 12 octobre 2016) s'est avéré trop court pour lui permettre de nous emmener à la rencontre de tous les cinéastes, de tous les films des années 30 aux années 70 qu'il voulait encore partager avec nous. C'est pourquoi, il nous propose ces nouveaux rendezvous avec lesquels nous partirons à la rencontre de René Clément, Henri-Georges Clouzot, Julien Duvivier, Henri Decoin, des femmes réalisatrices à commencer par Jacqueline Audry, de Claude Autant-Lara dont on observera les aspirations féministes et contestataires, de cinéastes méconnus, oubliés, mais également des compositeurs qui ont fait de la musique de films française un art en soi, loin des canons d'Hollywood. Tout en fredonnant ces chansons dont nous ignorons qu'elles ont été écrites par les réalisateurs eux-mêmes. Ces huit voyages nous permettront également de découvrir - ou redécouvrir - Raymond Bernard, Jean Grémillon, Gilles Grangier (à qui Michel Audiard a servi quelques-unes de ses plus belles répliques), Marcel Pagnol, Sacha Guitry... Mais également ce qui unit Jacques Tati et Robert Bresson. De nous attacher aux parcours atypiques et émouvants de Pierre Chenal et Henri Calef qui a mis en scène un film avec pas moins de 40 personnages centraux ! De saluer José Giovanni, Éric Rohmer, Jacques Rouffio, ou encore découvrir enfin le premier film français en couleurs. Sans oublier ces "étrangers" qui ont, aussi, fait le cinéma français : les Russes des films Albatros, Anatole Litvak, Max Ophuls, ni occulter la période de l'Occupation.

  • Barbara

    Amalric Mathieu

    • Gaumont
    • 31 Janvier 2018

    Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l'envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

  • En 1431 débute le procès de Jeanne dans le château de Rouen, devant un tribunal ecclésiastique au service de l'occupant anglais. Enchaînée, avec une simplicité désarmante, elle explique ses gestes devant une foule qui a décidé de la condamner avant même le début de son jugement...

  • Edmond

    Michalik Alexis

    Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n'a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d'angoisses. Il n'a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n'est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d'enthousiasme de l'ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l'instant, il n'a que le titre : « Cyrano de Bergerac ».

  • La Chèvre

    Francis Veber

    • Gaumont
    • 1 Mars 2008

    La malchance, ça existe. Il y a des gens qui naissent marqués comme d'autres avec les yeux bleus ou avec un pied-bot. Marie Bens compte parmi ces individus. Lorsqu'elle disparaît en Amérique du Sud, son père engage sur les conseils d'un psychologue d'entreprise un type aussi malchanceux qu'elle, François Perrin, et un véritable détective, Campana, pour lui servir d'ange gardien...

  • Obelix tombe amoureux de la belle Falbala, mais son fiancé arrive et brise le coeur d'Obelix. Mais quand Falbala et son fiancé sont capturés par les romains, Astéris et Obélix partent à leur secours...

  • Dans une petite ville d'Auvergne, une femme, atteinte d'un cancer, vit les derniers mois de sa vie. Autour d'elle, sa famille doit assumer et vivre son agonie. Son mari et son fils, ayant besoin plus que jamais de ressentir la vie, continue à courir les femmes.

  • Ce travail de citoyen et d'espion, d'explorateur et de peintre, de chroniqueur et d'aventurier qu'ont si bien décrit tant d'auteurs, de Casanova à Gilles Perrault, n'est-ce pas une belle définition du métier de cinéaste que l'on a envie d'appliquer à Renoir, à Becker, au Vigo de l'Atalante, à Duvivier, aussi bien qu'à Truffaut ou à Demy. À Max Ophuls et aussi à Bresson. Et à des metteurs en scène moins connus, Grangier, Gréville ou encore Sacha, qui, au détour d'une scène ou d'un film, illuminent une émotion, débusquent des vérités surprenantes. J'ai voulu que ce film soit un acte de gratitude envers tous ceux, cinéastes, scénaristes, acteurs et musiciens qui ont surgi dans ma vie.
    BERTRAND TAVERNIER

empty