Hugo Image

  • Le point commun entre Fantômas (1932), Les Yeux sans visage (1960), Les Tontons flingueurs (1963), La Piscine (1969), Tchao pantin (1983), La Cité de la peur (1996) et Les Misérables (2019) ? Immenses succès populaires ou chefs-d'oeuvre de référence, ce sont tous des films policiers.

    Le polar, présent dès les origines du 7ème art, est le premier genre du cinéma français. Fortement représenté à toutes les périodes (âge classique et réalisme poétique, Les Disparus de Saint-Agil, Le Corbeau), cinéma de « qualité française » (Du rififi chez les hommes, Razzia sur la chnouf), Nouvelle vague (Ascenseur pour l'échafaud, À bout de souffle, Le Boucher, Tirez sur le pianiste), époque moderne (Série noire, L'Été meurtrier) et contemporaine (Les Rivières pourpres, Léon, 36 quai des orfèvres), il « contamine » tous les autres genres : comédie (Mon p'tit doigt m'a dit, Le Cerveau), film « social » (Polisse), thriller (Harry un ami qui vous veut du bien), films de gangsters (La French) ou encore film historique (La Bande à Bonnot). Riche de passerelles avec les cinémas étrangers (Le Samouraï) et la littérature (Maigret tend un piège, 120 rue de la Gare), ce corpus de 100 films est l'oeuvre de réalisateurs aussi prestigieux que Jean Renoir, H.-G. Clouzot, Jules Dassin, Jean-Luc Godard, François Truffaut, Claude Chabrol, Georges Lautner, Jean-Pierre Melville, Gérard Oury, Henri Verneuil, Claude Berry, Bertrand Tavernier, Luc Besson, Gilles Marchal, Jacques Audiard...

    Proposé par un amoureux du cinéma, Jean Ollé-Laprune, ce voyage à travers le cinéma populaire français permet de (re) découvrir des films de toujours, à travers une analyse efficace et plus de 400 anecdotes sur l'écriture, la réalisation, le tournage ou encore la postérité de tel ou tel long- métrage.

  • Qui n'a jamais rêvé d'être une petite souris sur un tournage de cinéma, d'observer la magie du 7ème art en train d'opérer mais aussi de découvrir l'envers du décor et d'assister en direct aux frictions entre vedettes, aux pétages de plomb des metteurs en scène, aux fous rires, aux ratages des effets spéciaux, aux miracles de l'impro, etc. Ce pan souvent caché des plus grandes productions cinématographiques fuite enfin et fait les belles pages de cet ouvrage, véritable hommage au cinéma français et international, signé d'un cinéphile passionné !

    Saviez-vous...
    - qu'il aura fallu saouler Sean Connery pour lui faire prononcer correctement sa fameuse ;
    Réplique « Bond. James Bond. » sur le tournage de James Bond 007 contre Dr. No ?
    - que Sophie Marceau, 17 ans, avait déserté le plateau de La Septième Cible de Pinoteau, le réalisateur de La Boum, par amour pour Andrej Zulawski ?
    - que Marlon Brando avait gaffé face à l'un des parrains de la mafia en visite sur le tournage du Parrain, en ironisant sur son strabisme divergent ?
    - que Roman Polanski avait arraché un cheveu rebelle à Faye Dunaway, laquelle se mit à jurer comme un charretier sur le tournage de Chinatown ?
    - que Bébel flanqua une droite à Melville pour venger Charles Vanel humilié par le metteur en scène sur le tournage de L'Aîné des Ferchaux ?
    300 anecdotes savoureuses, classées dans des rubriques pleines d'humour - « Oups », « Ça fait mal », « Attention, film culte ! », « Et bim ! », « On la refait ! » - pour pimenter soirées ciné et plateaux télé !

empty